Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-08-27T18:09:00+02:00

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Publié par cassie
 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Bonsoir,

De retour de vacances mi reposantes mi fatigantes pour vous parler de ma dernière séance cinéma.

Le film est "120 battements par minute" réalisé par Robin Campillo, sorti sur les écrans le 23 août 2017.

Les acteurs principaux en sont Nahuel Perez Biscayart dans le rôle de Sean, Arnaud Valois dans le rôle de Nathan, Adèle Haenel dans celui de Sophie et enfin Antoire Reinartz dans celui de Thibault.

Le film suit des militants d'Act Up-Paris dans la France des années 90. Act Up est une association créée en 1989 d'après son homonyme américain. C'est un association qui défend les malades du Sida, à une époque ou la maladie est cachée, qu'elle est associée systématiquement à la communauté homosexuelle.

De cette communauté est issue l'association dont les actions sont énergiques, symboliques et mettent sous les feux brûlants de la visibilité médiatique leurs cibles. Le préservatif autour de l'obélisque reste un souvenir fort dans les souvenirs de nombres de personnes.

J'ai adoré ce film tant il est vivant et même plus vivifiant. On suit la vie d'Act Up mais également l'histoire d'amour entre Nathan et  Sean. L'urgence est palpable pour les malades mais la vie, la fête, l'entraide, l'amour sont là tout le temps.

Ces hommes et ces femmes vivent, dialoguent, sont en désaccord mais ils avancent, ils croient en ce qu'ils font et ils font fait avancer les choses.

Ne serait ce que pour cela, ils méritent tout notre respect, et nous rappellent que l'homosexualité est encore perçue par certains comme une maladie. 

 

 

Voir les commentaires

2017-05-15T18:27:00+02:00

A l'abri du monde

Publié par cassie
A l'abri du monde

Bonjour

Je viens vous parler comme très souvent de lectures. J'ai pourtant vu pas mal de films et puis nous avons changé de président mais j'attends. Pas pour parler des films.

Enfin, un petit aparté tout de même, pour dire que cela m'agace fortement la fixation sur l'âge de la femme de France. Les reproches et les attaques ininterrompues sans fond mais pas sans forme deviennent lassantes pour ne pas dire plus.

Revenons à nos pages, je viens vous parler de "A l'abri du monde" de Peter Rock. Il est paru sous le titre original de "The shelter cycle" en 2013. Il paraît en France aux Editions RueFromentin en 2015.

Francine, enceinte, reçoit la visite de Colville. L'homme, au comportement étrange, est son ami d'enfance. Ils étaient inséparables. Inséparables au sein d'un Secte dont leur parents faisaient partie. La Messagère dirigeait cette secte qui prévoyait la fin du monde pour 1990. En attendant cet évènement, ils vivent en autarcie, récitent des textes des heures durant, déménagent dans le Montana. Les adultes construisent des abris pour pourvoir à l'après cataclysme.

L'arrivée de Colville fait revivre à Francine son passé, ignoré par son mari. Elle n'en a pas fini avec cette enfance particulière et sa rupture avec la secte.

Ce roman est étrange, sans doute car il n'explique pas. On ne se met pas à la place de Francine ni de Colville. Leurs comportements ne nous sont pas justifiés dans une intrigue ou la nature prend une place importante. La neige, le froid, la glace sont là à chaque page.

J'ai apprécié le roman avec un bémol. Peut-être est-ce moi, mais j'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose, de ne pas avoir su saisir le fil. Il n'en reste pas moins un bon livre.

 

Vos avis ?

Voir les commentaires

2017-04-29T17:42:00+02:00

Vacances au pays du Soleil Levant

Publié par cassie
Vacances au pays du Soleil Levant

Bonsoir

 

Aujourd'hui, pour la première fois je pense, je viens vous parler de mon dernier lieu de vacances. Au début du mois, je suis partie avec Tic et Tac, une amie, son fils et son chéri. Tous les 6, nous sommes allés au pays du Soleil Levant.

Nous avions choisi cette période en raison des vacances scolaires et de la période des cerisiers en fleurs au Japon. Ces arbres, les fameux "Sakuras"  sont célébrés à travers le pays. Leur floraison est célébrée. Le fameux "hanami" qui annonce les fleurs tant attendues.

Notre périple est parti de Tokyo, la capitale, déjà visitée deux ans auparavant, s'est poursuivie par Matsumoto, Kyoto, Nara et nous sommes repartis de Osaka.

Le Japon, c'est une plongée dans une modernité qui vous éclate en pleine figure. Même si on peut deviner difficile, pressée la vie quotidienne des japonais et surtout des tokyoïtes, la bienveillance à l'égard des étrangers que nous sommes s'est toujours vérifiée a de très rares exceptions près.

Nous avons pour les nuits testé le Airbnb, le Ryokan, le logement chez l'habitant, bref un éventail de logements différents.

J'avais déjà adoré le pays il y a deux ans, même si sa visite s'était limitée à la capitale et ses alentours.  Un deuxième voyage avec un itinéraire un peu plus conséquent ne m'a pas fait regretter mon retour en terre nipponne.

Tokyo, la ville aux multiples visages, des cosplayers aux temples shintoïstes, Matsumoto au cœur des montagnes japonaises avec son château préservé, Kyoto, l'ancienne capitale, au palais magnifique et au rythme plus calme que la ville du nord et enfin Nara et ses daims nourris par des hordes de touristes et qu'il faut venir voir tôt le matin.

Nous avons testé la voiture, le métro, le train et surtout le bus pour des raisons budgétaires. Certains déplacements relevaient du périple surtout avec nos sacs à dos de plus en plus lourds.

Le calme et la gentillesse des habitants de l'Archipel est venu à bout de nos envies françaises de râler parfois, par fatigue souvent.

Et puis le Japon, ce sont les toilettes chauffantes, les onsens, les enfants en uniforme, les sages files d'attente dans le métro, la gastronomie et tant d'autres choses ...

Tic et Tac sont devenus experts dans l'art de dire "Aligato Gozaîmatsu" et cela faisait rire les gens.

Ce voyage m'a donner envie d'autres et d'apprendre cette langue, afin de pouvoir lire les mangas que je n'ai pu m'empêcher d'acheter en version originale.

 

 

 

 

Vacances au pays du Soleil Levant
Vacances au pays du Soleil Levant
Vacances au pays du Soleil Levant
Vacances au pays du Soleil Levant

Voir les commentaires

2017-04-27T17:07:25+02:00

Peste et Choléra

Publié par cassie
Peste et Choléra

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui de ma dernière lecture. Il s'agit de "Peste et Choléra" de Patrick Deville. Il a paru en août 2012 aux Editions du Seuil, et a obtenu le Prix Femina la même année.

En préambule, j'avais emporté ce livre pour mes vacances, dont je vous parlerai bientôt.

Choisir entre la Peste et le Choléra, l'expression est maintenant sur beaucoup de lèvres à l'issue du premier tour des élections présidentielles, vient décrire le dilemme de beaucoup de concitoyens qui se voient devoir faire un choix douloureux entre deux candidats différents mais honnis.

Dans le livre de Patrick Deville, il n'est point question de choisir entre deux afflictions. Il s'agit de la vie d'Alexandre Yersin, romancée. Il était membre de l'Institut Pasteur et a découvert le bacille de la peste : Yersinia Pestis.

Le livre nous narre la vie du chercheur né en Suisse, qui fera ses études en Allemagne puis en France à l'Institut Pasteur. Il partira ensuite en Indochine car il se voit explorateur. Il garde  un lien, souvent épistolaire, avec le fameux Institut.

Ami de Paul Doumer, Yersin ne souhaite pas se mêler de la politique. Réclamé à Hong-Kong en pleine épidémie, il reviendra et découvrira le bacille de la peste, dans une bataille entre chercheurs dont il sortira vainqueur.
 
Toute sa vie il sera à la recherche de nouveaux apprentissages ne se limitant pas à l'étude des microbes. Il part en Indochine et s'installe à Nha Trang. Il y développe la culture de l'hévéa, l'arbre à quinquina. Il va étudier l'agriculture, l'architecture, l'horticulture, l'élevage, l'astronomie, l'aviation ... Il en tirera d'ailleurs une manne financière.
 
On a l'impression qu'avec lui tout est simple. Il veut construire une maison, il étudie l'architecture et ainsi pour tout.
 
Ce livre nous donne à voir le siècle, la colonisation, les guerres. Le roman, qui s'est appuyé sur les documents d'époque, retrace la vie de cet homme curieux, avide de savoirs, qui aura traversé le début du siècle, vu et participé aux grandes inventions.
 
Un livre passionnant et riche d'enseignements sur cet homme extraordinaire qui vivra seul parce qu'il a renoncé aux relations amoureuses jeune semblant s'appuyer sur le concret et se méfiant des sentiments, source d'incertitudes.
 

 

 

 

Voir les commentaires

2017-03-29T18:05:00+02:00

CONFITEOR

Publié par cassie

Bonjour

Je viens vous parler de ma dernière lecture. Il s'agit de "Confiteor"  paru en français aux Editions Actes Sud en 2013 et sous le titre original "Jo confesso" en 2011.

Le livre nous narre l'histoire d'Adrià, jeune enfant prodige, élevé sans marque d'amours, entre un père autoritaire, antiquaire et collectionneur qui le rêve homme d'idées polyglotte comme lui et une mère qui le voit violoniste virtuose.

Adrià, décide à la fin de sa vie de la raconter, remontant aux origines troubles des objets du magasin de son père, Félix. Un violon, emblème des acquisitions de son géniteur, aura un retentissement tout au long de la vie de son fils. Au fil de son récit, il nous fait traverser, aux travers de ces objets et de l'histoire familiale les siècles et plusieurs périodes charnières. 

C'est un roman sur la barbarie et le Mal fait par l'homme à travers les âges, de l'Inquisition à la Seconde Guerre Mondiale. Egalement un roman sur la beauté de l'Art, de la Pensée, de la Philosophie, remparts réels et semble-t-il bien seuls dans ce monde qui répète ses erreurs au long de son histoire humaine.

Le roman est un pavé, riche, intelligent. Je vous le conseille fortement. On peut parfois se sentir décontenancé par les sauts dans le temps, par les changements et les interpénétrations des narrateurs. Vite, on comprend la nécessité de cette structure qui nous fait voyager dans le temps et l'espace.

 

Et vous l'avez vous lu ?

 

 

Voir les commentaires

2017-03-09T19:03:32+01:00

JOURNEE INTERNATIONAME DES DROITS DES FEMMES

Publié par cassie

Une Journée pour évoquer la femme et ses droits

Une journée pour se féliciter d'en parler

Une journée pour se rendre compte des inégalités de salaire, de traitements, de revenus

Une journée pour rappeler les doubles journées du sexe, faible

Une journée pour se faire railler par les machos de tous poils, de tous niveaux, de tous ordres

Une journée pour éduquer nos petites filles de leur différence à la naissance

Une journée aussi pour asseoir nos atouts et nos faiblesses

Une journée pour dire que nous sommes des femmes avec les hommes et non contre

Une journée pour se rappeler les combats passés et à venir

Une journée pour être des femmes dans toutes les acceptions avec nos choix

Une journée pour être libres, éduquées, nourries, logées, fortes

Une journée pour toutes sous toutes les latitudes

Une journée pour elles, pour nous

 

Voir les commentaires

2017-02-07T18:49:00+01:00

La Rivière Noire

Publié par cassie
La Rivière Noire

Bonsoir

Je viens vous parler de ma dernière lecture. Il s'agit du livre "La rivière noire" D'Arnaldur Indridason.  Il a paru sous le titre "Myrká" en 2008 en Islande, et en  2011 en France aux Editions Métailié.

En voici l'histoire : un homme est retrouvé mort chez lui dans une mare de sang. Il n'y a pas de traces d'une effraction ni d'une lutte.

Sur la victime on trouvera du Rohypnol, nommée également la drogue du viol. L'enquête s'oriente alors naturellement vers celles que le mort aurait violées en les droguant pour abuser d'elles sans qu'elles s'en souviennent. Une vengeance semble bien évidemment une piste plausible.

Elle sera menée par Elinborg, en l'absence d'Erlendur, le célèbre enquêteur de l'auteur de polar islandais, parti en vacances dans les Fjords, sans donner de nouvelles. Sigurdur Oli, un des autres enquêteurs, n'apparaît que parcimonieusement.

L'enquêtrice va enquêter à partir d'un châle aux parfums exotiques trouvé dans l'appartement de la victime, tout en étudiant le parcours de celle-ci, employé parfait et discret adepte des salles de sport.

La violence sexuelle et la violence faite aux femmes apparaît à Elinborg dans toute sa cruauté au fil des témoignages. Sur ce point, le livre donne un assez bon aperçu du ressenti des victimes d'agressions sexuelles tout en livrant le portrait des agresseurs.

J'ai découvert le célèbre auteur islandais, parmi les meilleurs de la vague des auteurs nordiques qui savent nous faire frissonner et tenir en haleine, en lisant "La femme en vert", un de ces meilleurs romans.

J'ai un peu moins apprécié celui-ci, peut-être en raison de l'absence d'Erlendur. Il reste néanmoins un bon roman policier, difficile par son sujet, dont les balades dans la campagne islandaise valent à elles seules le détour.

 

 

 

 

Voir les commentaires

2017-01-13T17:48:49+01:00

Dora Bruder

Publié par cassie
Dora Bruder

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui de ma dernière lecture. Il s'agit de "Dora Bruder" paru en 1997. Je n'avais jamais lu de roman du désormais prix Nobel de Littérature.

Le point de départ du roman est une annonce parue dans le journal Paris-Soir le 31 décembre 1941. Un avis de recherche d'une jeune fille de 15 ans, juive dans cette période noire de notre pays.

Modiano, avec de maigres éléments, reconstitue la vie de cette jeune fille, de l'arrivée de ses parents jusqu'à sa déportation vers le camp d'Auschwitz. Il retrace la mémoire de cette famille et de tant d'autres en ces temps ou les mesures contre les juifs étrangers, puis les juifs français se font de plus en plus liberticides et humiliantes.

L'auteur évoque en parallèle l'histoire et les souvenirs de son père pendant ces mêmes années de l'occupation allemande.

Le roman est bref et je dois dire que j'ai du m'acclimater au style. Je pourrais dire qu'il respire tant il est allégé en suivant l'auteur dans ses investigations. Car le roman est à la fois une enquête, un morceau de la vie de Modiano, un roman dans son invention.

Il nous emporte même si nous connaissons déjà l'issue fatale de la jeune fille et de tant d'autres. Les rouages de l'administration française et de sa collaboration y sont froidement exposés dans toute leur efficacité.

Je lirai volontiers d'autres romans plus tard de cet auteur. L'époque qu'il affectionne est si lourde de sentiments et de sensations que je pense laisser passer d'autres lectures avant cela.

Je vous quitte sur mes vœux pour cette nouvelle année 2017 : poésie, amour, santé et plein d'autres jolies et douces choses.

Voir les commentaires

2017-01-09T20:22:00+01:00

Vaiana, La légende du bout du monde

Publié par cassie

Bonjour,

Je viens aujourd'hui parler d'une sortie cinéma. Je suis allée voir avec Tic et Tac "Vaiana, la légende du bout du monde ". Le film est sorti en novembre 2016.

Vaiana est la fille d'un chef. Elle est attirée par l'océan au grand dam de son père. L'île ou elle vit périclite. Les poissons se font rare. Proche de sa grand-mère, celle-ci lui dévoile que ses ancêtres étaient des explorateurs et ont affronté les océans.

Elle apprend également que le demi-dieu Maui a volé autrefois le cœur de la déesse Te Fiti. Elle décide de braver les interdits et de partir au delà du lagon, sur l'océan, pour retrouver Maui et le convaincre de rendre son cœur à Te Fiti. Ainsi, la déesse sera apaisée et la vie sur l'île redeviendra idyllique.

En préambule, je dois dire que je ne suis pas une grande fan de Disney. Je dirais que j'ai moyennement aimé. Le film est original parce qu'il montre, enfin il permet d'apercevoir, la culture polynésienne. J'imagine qu'on ne voit qu'une petite partie de la richesse des contes et légendes de cette région du monde.

Ce qui ne m'a pas plu, ce sont les chansons. Je pense que Disney veut nous refaire le coup à chaque fois des chansons aisées à retenir pour les bouts de chou. Mais c'est vraiment trop à mon avis à en devenir agaçant.

Le point positif est qu'il n'y a pas d'animaux bavards perchés sur l'épaule de l'héroïne.

En conclusion, on passe un moment sympathique mais j'ai regretté qu'il n'y ait eu aucun autre film à nous mettre sous la main cet après-midi.

Bonne soirée

 

 

Voir les commentaires

2017-01-08T19:20:00+01:00

Temps Glaciaires

Publié par cassie
Temps Glaciaires

 Bonjour,

Je viens vous parler de ma dernière lecture. Je suis en terrain connu avec une nouvelle aventure du commissaire Adamsberg. Elle se nomme "Temps Glaciaires". Le livre de Fred Vargas a paru en mars 2015.

J'aime beaucoup cet auteur et son héros. Le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg est un enquêteur hors des portraits habituels des policiers.

Ses collègues le suivent parfois difficilement. Il peut paraître lunaire, irrationnel et perd parfois en route le commissariat dans sa manière personnelle de rechercher la vérité.

Cette histoire débute avec le suicide d'une dame âgée. Un signe, qui s'apparente à une guillotine, est présente chez la vieille dame. On apprend qu'elle avait fait parvenir une dernière lettre pour soulager sa conscience. D'autres morts suivent, avec pour point commun un voyage tragique en Islande dix ans auparavant.

L'enquête prend également un autre chemin, sur les traces de Robespierre et d'une association qui fait revivre les grandes heures du héros de la Révolution.

Adamsberg aborde l'enquête comme à son habitude, en scrutant les détails, en pointant les failles psychologiques des témoins et accusés. Il est néanmoins perplexe et semble au point mort face à ces pistes différentes, parallèles et prometteuses. Il cherche à démêler la "pelote d'algues".

Ce roman est bon comme les autres enquêtes du héros de Vargas. Il faut aimer la déduction, le rythme, l'attitude du commissaire et de son collègue Danglard, policier savant au penchant vers le vin blanc avéré. Les autres policiers du commissariat sont eux aussi dignes d'intérêt tant ils sont particuliers, vivants, loin des clichés.

Je vous le conseille vivement

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog