Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-05-15T14:18:18+02:00

Grace de Monaco

Publié par

Aujourd'hui, je vous propose une critique du film "Grace de Monaco" d'Olivier Dahan avec Nicole Kidman et Tim Roth dans les rôles principaux de la Princesse Grace et du Prince Rainier.

Le film a fait l'ouverture du festival de Cannes, où il a été froidement accueilli.

Il nous rappelle en préambule le mariage de l'actrice Grace Kelly avec son prince charmant le Prince Rainier de Monaco en 1956. Puis, il nous emmène six années plus tard en 1962 au cœur d'une crise politique entre le Rocher et la France, sur fond de guerre d'Algérie.

Alors qu'Alfred Hitchcock, occupé lui-même avec "les Oiseaux", lui offre le rôle de "Marnie", l'ancienne actrice de Hollywood nous apparaît comme tristement sertie dans le diamant monégasque.

La Principauté est filmé avec une esthétique hollywoodienne, loin des clichés des cigales. Y apparaissent Aristote Onassis, Maria Callas, Charles de Gaulle et d'autres acteurs de cette période troublée.

Le conte de fées de la jeune américaine a tourné court, entre un mari peu expansif et c'est peu de le dire et une famille qui ne l'a pas soutenu et, loin du soutien psychologique nécessaire, lui intime de bien tenir son rôle. Sa mère lui parle comme à une étrangère, fière d'avoir dans sa famille une princesse mais peu encline à écouter la parole angoissée de sa fille.

Deux cultures différentes, alors qu'il y cinquante ans un des axes du progrès nommé mondialisation ne rendait pas l'autre aussi proche que maintenant, du moins en apparence, ne facilitent pas l'acclimatation. Parce s'il fallait des franchises de part le monde pour nous rapprocher et nous comprendre, il y a bien longtemps que nous vivrions en utopie. Une culture américaine de la libre parole contre une Europe et, à fortiori une prinicpauté, perclue de convenances, se rencontrent tout autant que deux mondes, celui du cinéma et celui de la diplomatie.

Les rapports entres les époux sont évoqués sans que l'on s'immisce dans leur intimité. Le sujet du film est surtout Grace et sa métamorphose en princesse au sein d'une crise politique importante avec le grand voisin français.

Il en reste qu'il manque un soupçon de chaleur à ce film qui lorgne sur le cinéma et une fidélité aux années soixante. Un joli film sans aspérités et sans touche d'humour. Le jeu impassible de Nicole Kidman n'est pas non plus près de relancer l'intérêt pour l'histoire du Rocher.

La famille princière a fait savoir qu'elle était en désaccord avec le film et le réalisateur que ce n'était pas un Biopic.

Libre à vous de le découvrir.

Grace de Monaco

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog