Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-07-07T17:30:09+02:00

Le Féminisme : encore un gros mot ?

Publié par

Le Féminisme.

Prenons tout d'abord la définition du Larousse : Mouvement militant pour l'amélioration et l'extension du rôle et des droits des femmes dans la société.

J'avais envie de parler de cela parce que j'ai l'impression que ce mot est toujours une insulte ou pour le moins envoyé à la tête des femmes comme une raillerie pour éviter toute discussion.

Il n'est plus besoins de discuter de notre vision du monde, de notre ressenti car les femmes qui le font un tant soient peu sont féministes. Elles traînent derrière elles tous les clichés de cette époque, pas si lointaine et dans la même galaxie, où, courageusement, les femmes ont su dire qu'elles étaient là. Elles ne désiraient plus exister par rapport à leur père, à leur mari, à leurs enfants mais pour elles-mêmes.

Nous leur devons beaucoup, et pas simplement le droit d'oublier sa pilule un soir de beuverie sans penser au déshonneur et aux faiseuses d'anges.

Malgré cela, celles qui continuent ce combat sont vues comme des hommasses, incapables de trouver un mec et qui puiseraient dans cette désaffection affective et sexuelle l'énergie de leur revanche sur l'autre moitié dirigeante de l'humanité.

Pourtant les combats à mener sont toujours là et trop nombreux pour que je puisse tous les énumérer, qui vont de l'inégalité salariale à une vie sociale sexuée dès le plus jeune âge, du harcèlement aux femmes battues.

Alors oui, nous avons besoin de ces femmes qui ont plus de courage et de pugnacité que beaucoup d'hommes dont le pouvoir a été beaucoup plus accessible, quand il n'a pas été héréditaire, et qui parfois nous représentent.

Je crois parfaitement qu'un élu homme peut porter les idées de justice et d'égalité. Nonobstant, un peu plus de dames dans les hémicycles, assemblées et autres commissions ne peut qu'apporter des voix différentes, puisqu'impliquées plus directement.

Les femmes n'ont pas toutes comme désir d'enseigner ou d'être infirmière, je dis cela sans irrespect car je compte ces professionnels parmi les dévouées et essentielles. Elles doivent surtout avoir dans leur représentation d'autres professions, d'autres vies afin que, toutes les cartes en main, elles puissent librement choisir d'être marin, scientifique ou mère auprès de leurs enfants.

Je dis à mes enfants que le rose n'est pas une couleur de fille et que les garçons n'aiment pas tous jouer au football. Je leur pose la question de savoir d'où viennent les clichés bien vieux à la maison rapportés à la maison. Mon fils a d'ailleurs demandé à aller voir la diffusion du match de l'équipe de France contre le Nigéria projeté par la mairie sans qu'au final je le sente transporté. Il aurait mieux apprécié de voir un bon film d'animation projeté d'aussi grande façon.

Pour conclure, on a le droit d'aimer des choses différentes et rien n'est déterminé. Tes goûts sont aussi respectables que les autres. Tu es ce que tu veux être et tu dois t'en donner les moyens.

Femmes je vous aime, les hommes aussi.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog