Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-12-22T20:52:53+01:00

Sur la Terre des dinosaures

Publié par

Nous sommes allés voir, avec Tic et TAc, "Sur la Terre des dinosaures". Ce film était attendu ici depuis la vision de sa bande-annonce lors de la séance de cinéma "Turbo". Pour ceux qui ne suivent pas, il s'agit de la séance précédente et la chronique est présente quelque part, pas très loin, dans ce blog.

Pour en revenir aux aventures des lézards terribles, je précise déjà que nous sommes arrivés tout juste à cause d'un parking plein, de l'absence de personnel humain et d'un file d'attente conséquente devant des billeteries mécaniques. Après cela il faut valider le ticket de parking et faire une dernière pause toilettes, celle dont tu espères qu'elle va t'éviter de te relever au milieu du film, évidemment au moment crucial, quoique là il n'y avait pas beaucoup de risque niveau moment crucial.

Donc, je dirais que les cinq premières minutes sont passées à la trappe mais qu'au vu de son rappel à la fin il s'agit d'une introduction non indispensable à la bonne compréhension.

Ce film existe en 3D. Au vu de l'âge de mes enfants, je suis restée sur la 2D classique. Bien m'en a pris car j'en connais une qui a vu le film à moitié la main sur l'oreille et sur les yeux. J'ai même failli partir mais il y avait de la fatigue sur le fait de vouloir voir le film sur mes genoux.

Le film nous narre la vie de Patchi et de son frère Roch, jeunes dinosaures, séparés du reste du troupeau, en pleine migration, après que la foudre ait mis le feu à la fôret qu'ils traversaient, et que leurs parents ait été tués.

On suit donc les aventures des deux frères, commentées en voix-off par un petit oiseau, perché sur Patchi, comme dans les Disney.

Au niveau des images, ce n'est plus vraiment une surprise, on peut dire que cela est plutôt réussi. Les animaux se meuvent bien, les muscles bougent. Nonobstant ce point positif, l'histoire est vraiment succinte et donne lieu à de nombreux raccourcis comme le héros qui grandit très vite. Il y a également des arrêts sur image pour chaque apparition d'une nouvelle espèce se voulant drôles et parfois à côté de la plaque. De plus, les dialogues ne brillent pas par leur originalité, mais peut-être les dialogues originaux sont-ils meilleurs.

Les enfants fondus de dinosaures y trouveront leur compte, peut-être aussi les plus âgés ceux qui verront le film avec une dimension supérieur à la mienne. Au vu du remplissage de la salle, profitant des vacances scolaires, du week-end et du temps à escargots, les responsables du département "emmenons les enfants voir nos films" vont avoir une prime de Noël.

Je vous laisse mon avis et attend le vôtre sur ce film ou d'autres.

Passez de bonnes fêtes de fin d'année si je ne repasse vraiment pas.

 

Voir les commentaires

2013-12-16T23:04:54+01:00

Noël : son sapin, ses guirlandes et ses cadeaux

Publié par

Ah Noël !

Le temps est bientôt venu de s'installer à table devant une dinde, un chapon, une bûche. Pour beaucoup autant de victuailles avalées en cette soirée que les deux jours précédents. Certaines et certains, oui oui vous aussi messieurs, imaginent déjà les journées soupe aux poireaux pour désintoxiquer l'organisme, pour utiliser la terminologie des magazines féminins, enfin surtout pour perdre ses kilos avant l'attaque finale du réveillon du nouvel an, préparée durant une semaine par l'engloutissement méthodique des boîtes de chocolat.

Les petits, eux, piétineront devant leurs assiettes à attendre la venue du Barbu parfois en avance, pile au douze coups de minuit ou le lendemain matin pour ceux qui n'auront pu veiller. Le genre de matin où l'on veut particulièrement dormir sans entendre dès potron minet les petits pas des minots et leurs cris face aux cadeaux étalés devant le sapin. Un classique alors que si par exemple on ajoutait du piment en les cachant dans une version de chasse au trésor, on pourrait facilement gagner une heure de sommeil jusque leur découverte.

Chez moi pour Tic et Tac, vu qu'ils sont en maternelle, le choix est large, aisé. Il faut dire que d'ici peu, j'aurai probablement droit à des moues boudeuses ou des regards qui s'éteignent au fur et à mesure de la délivrance des présents enrobés dans leurs jolis papiers cadeaux rouges et de la découverte d'un objet similaire au cadeau tant attendu.

Similaire n'étant pas identique, les enfants devenus grands feront soit bonne figure avec un sourire forcé pour ne pas décevoir Tatie alors que d'autres plus francs demanderont si on a conservé le ticket de caisse. Qui sait, en rajoutant les étrennes sonnantes et trébuchantes au bout, ils pourront à la période des soldes espérer obtenir cet item dont humainement aucun préado ou ado ne peut se passer en ce vingt et unième siècle. De cela, j'ai hâte. Il me reste à profiter à fond de leur joie devant la pile qui ne tardera pas à s'offrir à eux.

J'ai remercié notre époque moderne et sa toile. Les quelques visites dans les centres commerciaux m'ont fatigué. Elles sont nécessaires pour voir les jouets, leur taille, leur résistance et tout cela.

Et pour tout le reste, il y a toutes les enseignes en ligne. Pour moi ce sera la Fnac et Oxybul, ce qui pour la rentrée d'argent dans les caisses revient peu ou prou à la même chose.

Je vous souhaite à tous un excellent Noël et d'excellentes fêtes de fin d'année si jamais je ne devais pas repasser dans le coin.

Noël : son sapin, ses guirlandes et ses cadeaux

Voir les commentaires

2013-12-06T10:17:58+01:00

Adieu Madiba

Publié par

Au Revoir Nelson Mandela.

Reposez en paix, vous le méritez car vous avez toujours été en mouvement.

Votre image laisse une image de réflexion et de sérénité. Vous avez pourtant été un stratège à l'aise dans l'action, notamment avec la fondation de la branche armée de l'ANC. Vous êtes surtout le symbole de la fin de l'Apartheid, un régime raciste à la face du monde, sans doute grâce aux yeux fermés de l'Occident.

En novembre 2011 Nelson Mandela publie "Conversations avec moi-même". Le prix Nobel de la Paix y recueille ses notes et correspondances et nous y fait défiler sa vie, sa vision du monde et de l'humain.

Sans doute avait-il des défauts et aujourd'hui je ne veux pas les connaître.

Vous resterez pour votre pays et les autres un raccourci de la lutte pour la liberté, du triomphe de l'éducation. Surtout, avec la Commission de la vérité et de la réconciliation, nous ont été donnés d'entendre les témoignages des victimes et la confession des bourreaux, pour, avec le mécanisme de l'amnistie, dévoiler une histoire commune nationale, sans oublier les blessures profondes.

Son résultat a été contesté mais elle faisait montre d'une volonté d'envisager le futur d'une nation multicolore sans sauter l'étape du noir et blanc.

Adieu.

Adieu Madiba

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog