Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-09-27T20:48:37+02:00

La Mousson de Louis Bromfield

Publié par cassie

Bonjour,

Après une longue absence dont je m'excuse, je viens vous parler de ma dernière lecture "La Mousson" de Louis Bromfield paru en 1937 sous le titre original "The rains came".

Je voudrais tout d'abord vous dire que je note les livres dont on me parle, un liste d'idées de lecture pour alourdir ma pal déjà bien emplie. Cette lecture là me vient du livre de Daniel Pennac "Comme un roman", véritable éloge à la lecture désacralisée et ouverture pour tous vers tout.

J'ai donc décidé longtemps après la lecture du livre de Pennac de piocher dans la liste.

Ce roman nous narre la vie de la cité indienne de Ranchipur aux commandes de laquelle sont le Maharadjah et la Maharani. Le roman a pour personnage principal Tom Ransome, aristocrate anglais désabusé, alcoolique. Il a dans sa jeunesse profité de tous les plaisirs à l'excès.

Riche, il vit dans cette cité indienne millénaire au milieu de l'aristocratie anglaise déplacée, des Hindous et de leurs nombreuses castes. Tous attendent la mousson qui tarde à venir. Son arrivée avec des pluies sans fin ne sera pas une délivrance mais une catastrophe pour la ville. Il y aura tout d'abord un tremblement de terre. Le barrage va se rompre et la ville sera inondée. Nombreux seront les morts, puis viendront les épidémies de typhus et de choléra.

Beaucoup des facettes de l'être humain apparaissent au fil du roman tout autant que les sentiments et leurs variante exacerbées par des conditions extrêmes et un évènement, l'inondation, propre à mettre à nu ou a réévaluer l'échelle des valeurs de quelques uns.

C'est un roman envoutant dont l'écriture peut paraître parfois désuète. Il sait nous emporter dans l'atmosphère pesante, chaude de l'Inde coloniale. Cette Inde hésitant entre modernité et tradition ancestrale, entre le rejet des Anglais et l'arc-boutement sur l'Inde éternelle, ou entre l'acceptation du meilleur de l'Occident et le refus de continuer avec le système des castes et du rôle donné à la femme indienne.

J'ai beaucoup aimé ce livre et je vous le conseille pour avoir une idée de l'Inde de cette époque, idée qui pourra être contrebalancée par la lecture d'auteurs indiens.

La Mousson de Louis Bromfield

Voir les commentaires

2014-09-02T14:51:57+02:00

La femme de trente ans

Publié par

Bonsoir

Je viens vous parler brièvement d'une de mes lectures, "La femme de trente ans" d'Honoré de Balzac, auteur que je lis de temps en temps pour connaître sa Comédie Humaine.

Le livre a été publié en 1842. Il nous narre l'histoire en quelques tableaux d'une jeune femme de son mariage à sa mort. Julie d'Aiglemont y apparaît au travers de plusieurs tableaux. La chronologie est respectée mais il y a souvent un grand écart entre chacun d'entre eux.

Balzac n'a pas écrit ce roman d'un trait mais l'a formé à partir de plusieurs histoires remaniées pour créer la vie de cette femme. Le livre a été critiqué à sa sortie hormis quelques passages beaucoup plus flamboyants.

Je dois bien avouer que je suis d'accord avec eux. On y aperçoit nettement les manques de cohérence et seuls quelques pages sortent du lot. C'est un petit livre dans lequel nous ne sommes pas entraînés tant l'on n'a pas l'impression de voir une histoire ou la vie d'une héroïne défiler sous nos yeux.

Je vous laisse sur ce bref résumé de ma lecture.

La femme de trente ans

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog