Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-01-26T18:12:04+01:00

Le Chuchoteur

Publié par cassie
Le Chuchoteur

Bonjour

 

Je viens vous parler d'une de mes lectures récentes, "Le Chuchoteur" de Donato Carrisi.

Le livre a paru en 2009 en Italie sous le titre "Il suggeritore" et en 2010 sous le titre français aux Editions Calmann-Levy.

Il s'agit d'un roman policier. Alors que cinq petites filles ont disparu, une fosse est découverte dans une clairière. Les bras gauches des victimes y sont enterrés. Seulement, il y a six bras qui annoncent une autre petite victime inconnue à ce jour.

L'équipe de l'inspecteur Roche en charge de l'enquête est solide. Elle est composée de policiers complémentaires, Stern, Boris, Rosa. Ils sont aidés par un criminologue réputé, le Dr Gavila. Pour résoudre cette affaire, Mila Vasquez, policière spécialisée dans les enlèvements d'enfants est appelée en renfort. La cohabitation avec l'équipe sera difficile pour la jeune femme.

J'ai beaucoup apprécié ce livre qui aura été au départ difficile à lire pour moi tant il nous emmène dans les crimes et délits les plus odieux.

L'histoire est captivante et, je reviens là-dessus, on a presque peur de découvrir la révélation suivante. Les crimes touchant les enfants, le roman vous prend aux tripes. Je ne suis pas aussi souvent touchée par un livre.

Les policiers sont désemparés tant il leur semble que le tueur se jouent d'eux et a toujours un temps d'avance sur eux. Il dessine la carte et donne à la police les indices qui ne les mènent pas au trésor enfantin mais à des découvertes sordides et au pied du mur mental des crimes les plus odieux.

La description psychologique de l'équipe policière est poussée  ce qui parfois manque dans les romans policiers axé sur l'intrigue et son efficacité rythmique.

Les derniers chapitres nous offrent des rebondissements inédits même si on est connaît déjà la logique du tueur et on cherche donc ce qu'il veut nous montrer, quel nouvelle horreur va être révelée.

Je vous en conseille donc la lecture et attend vos retours.

 

 

Voir les commentaires

2015-12-26T18:08:54+01:00

Hilarion, l'énigme des fontaines mortes

Publié par cassie

Bonjour

Dans l'entre deux tours de ces fêtes de fin d'année, je vous espère comblés, repus, heureux.

Je viens vous parler d'un livre dont j'ai terminé la lecture il y a quelque temps déjà.

Il s'agit d'"Hilarion, l'énigme des fontaines mortes" de Christophe Estrada, paru en février 2012 aux Editions Acte Sud.

Le roman a reçu en 2012 le prix Historia du roman policier et le prix Interpol'Art.

L'histoire se déroule à l'automne 1776 dans la ville d'Aix en Provence. Le livre a pour héros Hilarion, chevalier envoyé par le jeune roi Louis XVI dans la province d'Aix. Il est accompagné d'un muletier Foulques, un géant bienveillant. Il va s'installer en ville chez sa tante, la marquise D'Espinouse.

L'énigme qui donne le titre au livre débute lorsqu'on retrouve un jeune noble, fils d'un parlementaire, mort, violé et émasculé dans une des fontaines de la ville près du Palais. Très vite, Hilarion est associé à l'enquête sans en être officiellement l'instructeur.

Que cache ce crime ? Une vengeance envers la noblesse ? Une aventure avec un amant qui aurait mal tourné ? Est-il le début d'une macabre série ?

Petit à petit, l'enquête dévoile une jeunesse libertine et scandaleuse. Une jeunesse assurée d'une impunité grâce à la position sociale de ses pères. Le statut d'Hilarion, chevalier et envoyé par le roi, lui permet de poser des questions auprès d'une noblesse rétive à répondre au simple Lieutenant criminel Lebrest chargé de l'enquête.

Ce roman nous relate l'atmosphère du XVIII ème siècle dans une ville loin de la capitale. Il distribue bien les cartes entre la noblesse, la bourgeoisie, et les simples valets. J'aurais apprécié quelques petits détails supplémentaires pour entrer véritablement dans la vie du héros.

Néanmoins, l'enquête est rondement menée et même si on pense en connaître la résolution, il y a toujours une nouvelle découverte pour la relancer. Quelques petites longueurs là aussi mais ce premier roman mérite que l'on s'y attarde.

Hilarion, l'énigme des fontaines mortes

Voir les commentaires

2015-11-30T08:12:26+01:00

Au Revoir Là-Haut

Publié par cassie
Au Revoir Là-Haut

Bonjour

Ma PAL baisse peu car j'ai toujours des livres achetés et des livres sur mes listes d'envies que je commande.

Je viens aujourd'hui vous parler de "Au Revoir Là Haut" de Pierre Lemaître. Le livre a reçu le Prix Goncourt 2013. J'en ai acheté un exemplaire au Salon du Livre 2014 et l'ai fait dédicacé par l'auteur sur son stand. Il était adorable, prévenant, souriant.

J'ai mis tout ce temps pour le lire pour toutes les raisons énoncées plus-haut.

Le roman nous narre l'histoire de deux soldats de la première guerre mondiale. Ils sont rescapés et se sont lié d'amité après que l'un aura sauvé la vie de l'autre.

Témoin d'un crime du lieutenant d'Aulnay-Pradelle, Albert Maillard, comptable sera traumatisé alors qu'Edouard Péricourt, qui lui a sauvé la vie, a perdu le bas du visage, une gueule cassée.

Rentrés à Paris, ils montent une arnaque autour des monuments aux Morts dans un pays prompt à glorifier ses morts, sans s'occuper des soldats revenus du front en sale état.

L'intrigue de l'arnaque aux monuments aux morts est fictive alors que d'autres faits sont bien réels. L'atmosphère du pays au lendemain de l'Armistice est bien reconstituée.

Le livre est vraiment un magnifique tant il montre la psychologie de ces soldats que personne n'attend, dans la France d'après-guerre peu soucieuse de ses anciens combattants qui vivotent de petits métiers.

Je n'ai pas encore lu les polars de Pierre Lemaître mais sans doute y viendrai-je.

Et vous l'avez vous lu ?

Voir les commentaires

2015-11-26T07:34:48+01:00

Le Voyage d'Arlo

Publié par cassie
Le Voyage d'Arlo

Bonsoir

Je viens vous parler aujourd'hui d'un dessin animé. Je ne vais pas voir que cela mais j'ai zappé la critique de "Seul sur Mars". Revenons à nos moutons ou plutôt à nos dinosaures car je sors de la projection de "Le Voyage d'Arlo".

Tout d'abord, le préchauffage n'était pas actif pour Tic et Tac car nous sommes arrivés au début du film et non pas aux publicités comme souvent. Ils me faisaient remarquer cette avance inutile, que nous n'aurons pas eue aujourd'hui, en prenant leur temps pour s'habiller.

Le film s'appelle "The Good Dinosaur" en anglais et est réalisé par Peter Sohn. Le principe de l'histoire est la supposition que l'extinction des dinosaures n'a jamais eu lieu et qu'ils vivent parmi nous. Nous voici au milieu d'une famille de dinosaures qui possèdent une ferme, aux débuts de l'Agriculture

Arlo, le fils chétif et peureux de la famille, se retrouve loin de sa ferme et de sa famille. Il tente de la rejoindre aidé pour cela par un enfant, Spot. Ce dernier mange régulièrement les réserves de grains du silo familial. C'est en le poursuivant qu'Arlo tombe à l'eau et se retrouve loin des siens. Après de multiples péripéties, il va bien évidemment y arriver.

Plusieurs choses m'ont gêné dans ce film, tout d'abord l'image de l'enfant entre obéissance et animalité. Je sais qu'il s'agit de l'histoire mais j'ai eu du mal à voir ce petit assez dégourdi pour s'en sortir seul, lapper comme un chien et aboyer comme un loup pour se découvrir ensuite humain.

Ensuite on voit très peu de dinosaures et j'ai été un peu déçu par cet aspect.

Enfin, on ne voit pas non plus beaucoup d'humains et leur organisation. Ils parcourent des paysages vides avec des animaux dotés de parole mais trop rares.

Le dinosaure est mignon bien évidemment pour les petits, on le suit avec plaisir mais aucune découverte ne vient nous réveiller.

J'attends vos avis

Voir les commentaires

2015-10-31T17:28:43+01:00

Mon Roi

Publié par cassie
Mon Roi

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui de "Mon Roi" de Maïwenn. Le film vient de sortir avec dans les rôles principaux Vincent Cassel, Giorgio, et Emmanuelle Bercot, Tony.

Tony, arrive, après un accident de ski, dans un centre de rééducation. L'occasion pour elle de revenir sur sa vie.

Avocate, Tony rencontre Giorgio, homme d'affaires envoûtant, charismatique. Ils vivent une histoire d'amour passionnée. Cette passion va vite se transformer. Giorgio va amener Tony à changer, quitte à renier certains principes et s'acheminer vers les portes de la destruction. Elle veut sauver son couple, et créer une famille après la naissance de leur bébé.

Giorgio la manipule, continue de sortir, lui impose une vie où elle ne semble pas compter et doit se plier à ses volontés. Il impose, charme, séduit, menace

J'ai moyennement apprécié le film même si il reste un bon film au regard d'une production française souvent légère. La fin m'a notamment laissé un goût de déception.

Néanmoins, Vincent Cassel y apparaît parfait de force, de magnétisme. Il est là et occupe l'écran. On peut discuter sur sa beauté, mais sa présence est au délà. On la ressent, d'autant plus grâce à la patte de la réalisatrice.

Sur ces quelques lignes, j'attends vos retours.

Voir les commentaires

2015-10-03T17:51:08+02:00

Dans les bois éternels

Publié par cassie
Dans les bois éternels

Bonsoir

Je viens vous parler de ma dernière lecture à savoir "Dans les bois éternels" de Fred Vargas. Le roman met en scène le célèbre commissaire Jean Baptiste Adamsberg et est paru en 2006

Le célèbre commissaire a perdu l'amour de Camille et s'occupe régulièrement de la garde de leur fils Thomas.

Il est bientôt pris entre un double meurtre parisien et des profanations normandes. Au cours de ces enquêtes où le surnaturel est présent à part entière, le Béarn natal du commissaire fait aussi partie des invités.

On va croiser des cerfs aux cœurs prélevés, le syndrome de la double personnalité, une vengeance droit sortie de l'enfance.

On ne peut raconter un roman de Fred Vargas sans en gâcher le plaisir avec le dévoilement des méandres de ces histoires humaines où la psychologie des personnages vaut autant que l'enquête par eux menés ou malmenés.

Un roman fidèle à son auteur et son héros entre légendes et pragmatisme. A lire.

Bonne soirée

Voir les commentaires

2015-09-07T07:26:33+02:00

DHEEPAN

Publié par cassie
DHEEPAN

Bonsoir

Je viens vous parler ce soir d'un film "Dheepan" de Jacques Audiard. Les acteurs principaux en sont Antonythasan Jesuthasan dans le rôle titre et Kalieaswari Srinivasan dans le rôle de Yalini.

Le film a obtenu la palme d'or au dernier festival de Cannes. ​ Ce long métrage, terriblement d'actualité, nous raconte l'histoire de trois réfugiés du Sri Lanka, Dheepan, Yalini et Illayaal. Ils se prétendent mari, femme et fille afin de quitter leur pays pour, une fois arrivés en France, survivre dans des foyers.

Dheepan trouve ensuite un emploi de gardien d'immeuble au sein d'une cité violent, véritable supermarché de la drogue. L'ancien soldat des Tigres Tamouls va retrouver sa formation guerrière et militaire pour sauver sa fausse famille. L'îlot d'humanité et de solitude compatriotique formé au milieu de ce chaos urbain la lui a faite bientôt adopter.

J'apprécie beaucoup les films de Jacques Audiard pour ce qu'ils révèlent des hommes et de leur humanité courante, ordinaire. J'ai un peu plus de réserves sur celui-là car il m'a dérangé par ce qu'il semble parfois appliquer une bonne conscience sur des figure symboliques de la souffrance, des pays sous-développés, de la vie des cités.

Heureusement, le réalisateur n'est pas manchot et il n'entre pas avec ses grands sabots sur le terrain subtil et nuancé de l'exil et des désormais célèbres "migrants". J'ai néanmoins un peu moins apprécié ce film récemment palmé.

De plus, la fin que je ne révèle pas me semble un raccourci rapide.

Et vous qu'en avez vous pensé ? J'attends vos avis.

Voir les commentaires

2015-08-24T17:09:02+02:00

L'équilibre du monde

Publié par cassie
L'équilibre du monde

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui d'un livre, un roman de plus de 800 pages en édition de poche, "L'équilibre du monde" de Rohinton Mistry. L'auteur est un écrivain canadien d'origine indienne. Né sur le sous-continent en1952, il émigre au Canada en 1975.

Son roman, publié en 1995 en langue anglaise sous le titre "A fine balance" a pour cadre l'Inde des années 1970. Au travers de ce roman, souvent dur dans ce qu'il montre de l'Inde et son asservissement au système des castes, son pays natal se déploie au travers de quatre personnages qui finiront par se rencontrer.

Dina Dalal, une jeune veuve, qui, pour être indépendante vis-à-vis de son frère, loue une chambre de son appartement. Elle accueille deux autres héros, Ishvar et Omprakash, deux tailleurs qui ont contrarié leur caste de tanneurs et de travailleurs du cuir, pour apprendre la couture. Enfin, l'hôte payant, Maneck Kohlah, l'enfant d'une amie d'école de Dina, venu faire des études en réfrigération, loin de ses montagnes.

Il s'agit d'un roman fleuve où les destins des héros déploient une Inde corrompue, engluée dans un système de castes violent. S'en extraire est pratiquement impossible pour les Indiens les moins bien dotés, tant la répression est sévère, physique, fatale.

On voit défiler devant nous les mendiants, la répression, le pays stratifiés par les castes, les taudis, la corruption, l'état d'urgence prétexte à s'asseoir sur toutes les libertés déjà peu nombreuses pour beaucoup.

L'espoir est ténu du point de vue des héros qui se battent chaque jour pour manger, trouver une place où dormir, alors que même dans la rue chaque emplacement est cher.

J'ai apprécié ce livre, tout comme "Gora" de Rabindranath Tagore, dont j'avais parlé une autre fois. La lecture me ramène des souvenirs de ma visite au nord de l'Inde il y a de cela huit ans. Les castes sont abolies mais toujours vivaces et la pauvreté partout présente.

Le roman parle d'une Inde ancienne et nous donne à voir le chemin que le pays avait à parcourir et celui qu'il lui reste sans doute à arpenter.

Une bonne lecture

Voir les commentaires

2015-08-21T22:16:14+02:00

La Belle Saison

Publié par cassie
La Belle Saison

Bonsoir

Je viens vous parler ce soir d'un film "La belle saison",  un film réalisé par Catherine Corsini avec Cécile de France et Izïa Higelin dans les rôles principaux.

Tout d'abord l'histoire : en 1971, Delphine quitte la ferme familiale où son père veut la voir mariée et reprendre l'expoitation, pour Paris et un emploi à Felix Potin. Elle part aussi loin d'une déception amoureuse avec une fille du village.

A la capitale, elle rencontre Carole, une professeure d'espagnol, militante dans un groupe féministe, en couple avec un homme. Elles tombent amoureuses l'une de l'autre et leur vies vont en être modifiées. Ce changement sera plus facile pour la parisienne que pour la provinciale surtout lorsque celle-ci doit retourner dans sa campagne.

Ce film nous donne une belle leçon d'amour ainsi qu'un aperçu, par le petit bout de la lorgnette, du contexte politique de la France des années soixante-dix. Le sujet du film est l'histoire d'amour improbable entre ces femmes différentes. Paris et la Province, l'intellectuelle et l'agricultrice, la militante et l'héritière.

J'ai beaucoup apprécié le jeu des actrices et la véracité des sentiments entre les deux femmes. Elles sont vivantes, lumineuses, comme la photographie. Néanmoins, j'ai trouvé parfois un peu long le déroulement de l'histoire et les plans sur les deux femmes. Quelques ellipses auraient peut être fait gagner en gravité le film.

La mère de Delphine est magnifiquement jouée par Noémie Lvosky, également réalisatrice. On y voit le poids des valeurs traditionnelles, à fortiori dans la campagne française.

Maintenant j'attends vos avis.

 

Voir les commentaires

2015-08-07T07:25:07+02:00

Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée

Publié par cassie
Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée
Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée

Bonjour

Je viens vous parler des mes visites animalières de ces deux derniers jours. Grâce à la disponibilité offerte par le calendrier scolaire et l'exode annuel parisien, nous sommes allés, et revenus, très facilement dans et hors de la capitale.

Au programme de ces visites, l'aquarium tropical de la porte dorée, avec le regret de ne pas avoir eu le temps de visiter le musée de l'histoire de l'Immigration, juste au dessus, puis le parc zoologique d'Attilly en seine et marne.

Je ne vais vas vous sortir de la si souvent nommée torpeur estivale avec de long discours. Le contraste était saisissant entre ces deux lieux, l'un classique, préparé aux visites, et l'autre vétuste et dont a parfois l'impression de fouler le sol sans ligne conductrice.

L'aquarium nous a ravit par la vue de tous ces poissons magnifiques et quelques alligators. Deux bonnes heures sont nécessaires pour en faire la visite. A la fin de notre visite, une femme nous a demandé si nous savions ou étaient les requins. N'en ayant pas encore vu, je n'ai pu l'aider mais, ensuite au vu du moulage et du film à peine audible, je crains qu'elle ait été déçue.

En ce qui concerne le parc zoologique, la première approche ne rassure pas avec un sol en mauvais état et des enclos vieillots. Le parc a d'ailleurs fait l'objet de plusieurs procédures et d'un dépôt de plainte. En continuant la visite, on voit une amélioration sur les cages du fond du parc. Néanmoins, beaucoup reste à faire. Il y avait peu de monde et nous avons pu profité de certains animaux. En discutant avec le personnel, le nouveau propriétaire aurait repris le parc depuis peu et aménage petit à petit. J'imagine que cela coûte cher. Je suis partagée entre la déception et le sentiment que les animaux méritent mieux et la volonté de ceux qui veulent maintenir le parc. Son potentiel est réel, sa proximité parisienne, son aspect familial et son prix car je me souviens encore du prix d'entrée au parc zoologique de Paris.

Je suivrai son évolution et y retournerai sans doute.

Un très bon été à tous.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog