Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #cine catégorie

2017-08-27T18:09:00+02:00

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Publié par cassie
 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Bonsoir,

De retour de vacances mi reposantes mi fatigantes pour vous parler de ma dernière séance cinéma.

Le film est "120 battements par minute" réalisé par Robin Campillo, sorti sur les écrans le 23 août 2017.

Les acteurs principaux en sont Nahuel Perez Biscayart dans le rôle de Sean, Arnaud Valois dans le rôle de Nathan, Adèle Haenel dans celui de Sophie et enfin Antoire Reinartz dans celui de Thibault.

Le film suit des militants d'Act Up-Paris dans la France des années 90. Act Up est une association créée en 1989 d'après son homonyme américain. C'est un association qui défend les malades du Sida, à une époque ou la maladie est cachée, qu'elle est associée systématiquement à la communauté homosexuelle.

De cette communauté est issue l'association dont les actions sont énergiques, symboliques et mettent sous les feux brûlants de la visibilité médiatique leurs cibles. Le préservatif autour de l'obélisque reste un souvenir fort dans les souvenirs de nombres de personnes.

J'ai adoré ce film tant il est vivant et même plus vivifiant. On suit la vie d'Act Up mais également l'histoire d'amour entre Nathan et  Sean. L'urgence est palpable pour les malades mais la vie, la fête, l'entraide, l'amour sont là tout le temps.

Ces hommes et ces femmes vivent, dialoguent, sont en désaccord mais ils avancent, ils croient en ce qu'ils font et ils font fait avancer les choses.

Ne serait ce que pour cela, ils méritent tout notre respect, et nous rappellent que l'homosexualité est encore perçue par certains comme une maladie. 

 

 

Voir les commentaires

2017-01-09T20:22:00+01:00

Vaiana, La légende du bout du monde

Publié par cassie

Bonjour,

Je viens aujourd'hui parler d'une sortie cinéma. Je suis allée voir avec Tic et Tac "Vaiana, la légende du bout du monde ". Le film est sorti en novembre 2016.

Vaiana est la fille d'un chef. Elle est attirée par l'océan au grand dam de son père. L'île ou elle vit périclite. Les poissons se font rare. Proche de sa grand-mère, celle-ci lui dévoile que ses ancêtres étaient des explorateurs et ont affronté les océans.

Elle apprend également que le demi-dieu Maui a volé autrefois le cœur de la déesse Te Fiti. Elle décide de braver les interdits et de partir au delà du lagon, sur l'océan, pour retrouver Maui et le convaincre de rendre son cœur à Te Fiti. Ainsi, la déesse sera apaisée et la vie sur l'île redeviendra idyllique.

En préambule, je dois dire que je ne suis pas une grande fan de Disney. Je dirais que j'ai moyennement aimé. Le film est original parce qu'il montre, enfin il permet d'apercevoir, la culture polynésienne. J'imagine qu'on ne voit qu'une petite partie de la richesse des contes et légendes de cette région du monde.

Ce qui ne m'a pas plu, ce sont les chansons. Je pense que Disney veut nous refaire le coup à chaque fois des chansons aisées à retenir pour les bouts de chou. Mais c'est vraiment trop à mon avis à en devenir agaçant.

Le point positif est qu'il n'y a pas d'animaux bavards perchés sur l'épaule de l'héroïne.

En conclusion, on passe un moment sympathique mais j'ai regretté qu'il n'y ait eu aucun autre film à nous mettre sous la main cet après-midi.

Bonne soirée

 

 

Voir les commentaires

2016-06-30T18:52:24+02:00

Le monde de Dory

Publié par cassie
Le monde de Dory

Bonjour

Je viens vous parler de notre dernière sortie cinéma. Avec Tic et Tac, nous sommes allés voir "Le monde de Dory". Il s'agit d'un dessin animé réalisé par le célèbre studio Pixar, sorti très récemment.

On y retrouve Marin, et Nemo, du film du même nom et la fameuse Dory. Celle-ci se met à avoir des souvenirs de son enfance. Dory n'a pas de mémoire immédiate, et elle n'arrête pas de le répéter, et donc ne se souvient pas de grand chose. A priori, elle n'a pas non plus de mémoire à long terme car elle a oublié d'où elle vient, le prénom de ses parents, ses origines ...

Tous les trois, ils vont partir à la recherche de la famille et des origines de Dory.

La salle était pleine d'enfants, surtout jeunes. Le début de la séance a été gênée par l'installation de retardataires, qui nous ont donné des coups dans le dos puis sont passés par dessus les fauteuils pour trouver un siège et une vision confortable. Trois adultes pour une dizaine de gamins. Ce ne sont pas les enfants qu'il faut gronder de s'installer dans le noir.

Revenons au film. C'était mignon mais sans plus. Le plus sympa est l'épisode avec le poulpe qui s'associe à Dory pour retrouver elle le bassin de ses parents et lui un aller simple pour un aquarium.

En pleine fête du cinéma, avec une place à prix modique, j'ai préféré aller voir celui-ci plutôt que l'histoire des Angry Birds. Son souvenir s'effacera aussi sûrement que la mémoire de la petite Dory.

Voir les commentaires

2016-03-01T08:27:41+01:00

ZOOTOPIE

Publié par cassie
ZOOTOPIE

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui de ma dernière sortie ciné, choisie pour Tic et Tac car sinon je ne me serais sans doute pas déplacé.

Donc nous sommes allés voir dans une salle pleine à craquer, vacances oblige, le dernier dessin animé de Disney "Zootopie.

Il est sorti en France le 17 février dernier. Le film d'animation nous narre la vie à Zootopie, une ville où tous les animaux cohabitent, séparés simplement dans des quartiers plus propices à leurs tailles ou leurs besoins physiques. Il y a un quartier tropical, un autre à hauteur de souris, etc ... Tous les animaux parlent, sont habillés, travaillent, et la ville ressemblent donc à une ville où les hommes seraient remplacés par tous les animaux de la création.

Il n'y a plus de chasse, de proie ou de prédateur. Dans ce monde animal, une jeune lapine Juddy Hopps rêve de devenir policère alors qu'aucun lapin n'a jamais endossé l'habit des forces de l'ordre. A force d'obstination et de volonté, elle intègre l'académie et sort major de sa promotion.

Nommée au commissariat central, elle est affectée aux contraventions par le chef de la police, Bogo, un buffle impressionnant, et voit ses rêves laminés par les clichés qui collent à sa peau de petit mammifère. L'histoire a de nombreux rebondissements et l'intérêt est maintenu pour les touts petits même si les plus grands voient se profiler les coupables.

Tic et Tac ont bien aimé le film. Il est bien sans plus mais au moins le message de paix et de fraternité n'est pas asséné à coups de massues musicales.

Une bonne sortie avant la reprise de l'école.

Voir les commentaires

2015-11-26T07:34:48+01:00

Le Voyage d'Arlo

Publié par cassie
Le Voyage d'Arlo

Bonsoir

Je viens vous parler aujourd'hui d'un dessin animé. Je ne vais pas voir que cela mais j'ai zappé la critique de "Seul sur Mars". Revenons à nos moutons ou plutôt à nos dinosaures car je sors de la projection de "Le Voyage d'Arlo".

Tout d'abord, le préchauffage n'était pas actif pour Tic et Tac car nous sommes arrivés au début du film et non pas aux publicités comme souvent. Ils me faisaient remarquer cette avance inutile, que nous n'aurons pas eue aujourd'hui, en prenant leur temps pour s'habiller.

Le film s'appelle "The Good Dinosaur" en anglais et est réalisé par Peter Sohn. Le principe de l'histoire est la supposition que l'extinction des dinosaures n'a jamais eu lieu et qu'ils vivent parmi nous. Nous voici au milieu d'une famille de dinosaures qui possèdent une ferme, aux débuts de l'Agriculture

Arlo, le fils chétif et peureux de la famille, se retrouve loin de sa ferme et de sa famille. Il tente de la rejoindre aidé pour cela par un enfant, Spot. Ce dernier mange régulièrement les réserves de grains du silo familial. C'est en le poursuivant qu'Arlo tombe à l'eau et se retrouve loin des siens. Après de multiples péripéties, il va bien évidemment y arriver.

Plusieurs choses m'ont gêné dans ce film, tout d'abord l'image de l'enfant entre obéissance et animalité. Je sais qu'il s'agit de l'histoire mais j'ai eu du mal à voir ce petit assez dégourdi pour s'en sortir seul, lapper comme un chien et aboyer comme un loup pour se découvrir ensuite humain.

Ensuite on voit très peu de dinosaures et j'ai été un peu déçu par cet aspect.

Enfin, on ne voit pas non plus beaucoup d'humains et leur organisation. Ils parcourent des paysages vides avec des animaux dotés de parole mais trop rares.

Le dinosaure est mignon bien évidemment pour les petits, on le suit avec plaisir mais aucune découverte ne vient nous réveiller.

J'attends vos avis

Voir les commentaires

2015-10-31T17:28:43+01:00

Mon Roi

Publié par cassie
Mon Roi

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui de "Mon Roi" de Maïwenn. Le film vient de sortir avec dans les rôles principaux Vincent Cassel, Giorgio, et Emmanuelle Bercot, Tony.

Tony, arrive, après un accident de ski, dans un centre de rééducation. L'occasion pour elle de revenir sur sa vie.

Avocate, Tony rencontre Giorgio, homme d'affaires envoûtant, charismatique. Ils vivent une histoire d'amour passionnée. Cette passion va vite se transformer. Giorgio va amener Tony à changer, quitte à renier certains principes et s'acheminer vers les portes de la destruction. Elle veut sauver son couple, et créer une famille après la naissance de leur bébé.

Giorgio la manipule, continue de sortir, lui impose une vie où elle ne semble pas compter et doit se plier à ses volontés. Il impose, charme, séduit, menace

J'ai moyennement apprécié le film même si il reste un bon film au regard d'une production française souvent légère. La fin m'a notamment laissé un goût de déception.

Néanmoins, Vincent Cassel y apparaît parfait de force, de magnétisme. Il est là et occupe l'écran. On peut discuter sur sa beauté, mais sa présence est au délà. On la ressent, d'autant plus grâce à la patte de la réalisatrice.

Sur ces quelques lignes, j'attends vos retours.

Voir les commentaires

2015-09-07T07:26:33+02:00

DHEEPAN

Publié par cassie
DHEEPAN

Bonsoir

Je viens vous parler ce soir d'un film "Dheepan" de Jacques Audiard. Les acteurs principaux en sont Antonythasan Jesuthasan dans le rôle titre et Kalieaswari Srinivasan dans le rôle de Yalini.

Le film a obtenu la palme d'or au dernier festival de Cannes. ​ Ce long métrage, terriblement d'actualité, nous raconte l'histoire de trois réfugiés du Sri Lanka, Dheepan, Yalini et Illayaal. Ils se prétendent mari, femme et fille afin de quitter leur pays pour, une fois arrivés en France, survivre dans des foyers.

Dheepan trouve ensuite un emploi de gardien d'immeuble au sein d'une cité violent, véritable supermarché de la drogue. L'ancien soldat des Tigres Tamouls va retrouver sa formation guerrière et militaire pour sauver sa fausse famille. L'îlot d'humanité et de solitude compatriotique formé au milieu de ce chaos urbain la lui a faite bientôt adopter.

J'apprécie beaucoup les films de Jacques Audiard pour ce qu'ils révèlent des hommes et de leur humanité courante, ordinaire. J'ai un peu plus de réserves sur celui-là car il m'a dérangé par ce qu'il semble parfois appliquer une bonne conscience sur des figure symboliques de la souffrance, des pays sous-développés, de la vie des cités.

Heureusement, le réalisateur n'est pas manchot et il n'entre pas avec ses grands sabots sur le terrain subtil et nuancé de l'exil et des désormais célèbres "migrants". J'ai néanmoins un peu moins apprécié ce film récemment palmé.

De plus, la fin que je ne révèle pas me semble un raccourci rapide.

Et vous qu'en avez vous pensé ? J'attends vos avis.

Voir les commentaires

2015-08-21T22:16:14+02:00

La Belle Saison

Publié par cassie
La Belle Saison

Bonsoir

Je viens vous parler ce soir d'un film "La belle saison",  un film réalisé par Catherine Corsini avec Cécile de France et Izïa Higelin dans les rôles principaux.

Tout d'abord l'histoire : en 1971, Delphine quitte la ferme familiale où son père veut la voir mariée et reprendre l'expoitation, pour Paris et un emploi à Felix Potin. Elle part aussi loin d'une déception amoureuse avec une fille du village.

A la capitale, elle rencontre Carole, une professeure d'espagnol, militante dans un groupe féministe, en couple avec un homme. Elles tombent amoureuses l'une de l'autre et leur vies vont en être modifiées. Ce changement sera plus facile pour la parisienne que pour la provinciale surtout lorsque celle-ci doit retourner dans sa campagne.

Ce film nous donne une belle leçon d'amour ainsi qu'un aperçu, par le petit bout de la lorgnette, du contexte politique de la France des années soixante-dix. Le sujet du film est l'histoire d'amour improbable entre ces femmes différentes. Paris et la Province, l'intellectuelle et l'agricultrice, la militante et l'héritière.

J'ai beaucoup apprécié le jeu des actrices et la véracité des sentiments entre les deux femmes. Elles sont vivantes, lumineuses, comme la photographie. Néanmoins, j'ai trouvé parfois un peu long le déroulement de l'histoire et les plans sur les deux femmes. Quelques ellipses auraient peut être fait gagner en gravité le film.

La mère de Delphine est magnifiquement jouée par Noémie Lvosky, également réalisatrice. On y voit le poids des valeurs traditionnelles, à fortiori dans la campagne française.

Maintenant j'attends vos avis.

 

Voir les commentaires

2015-07-22T07:55:41+02:00

Les Minions

Publié par cassie
Les Minions

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui d'un film vu avec Tic et Tac, "Les Minions". Nous avions vu il y a une quinzaine de jours "Vice Versa", film adorable que je n'ai pas chroniqué par manque de temps d'abord puis par oubli car j'avais déjà des critiques littéraires en retard.

Revenons aux petits êtres jaunes, apparus dans les deux films d'animation "Moi Moche et Méchant" tout juste héros sur grand écran pour leur propre aventure en ce mois de juillet 2015.

J'avais entendu du pour et du contre, comme le langage incompréhensible alors qu'on saisit assez aisément p;usieurs mots en sabir anglo-espagnol le contexte aidant.

J'étais beaucoup moins enthousiaste qu'à l'idée de voir "Vice Versa" précédemment évoqué.

Les minions sont de petits êtres qui ont pour raison de vivre de servir le maître le plus méchant, du T-Rex à Dracula, jusqu'à Napoléon. On notera au passage la vision de l'empereur.

A la fin des années soixante, ils dépriment en Antarctique, après avoir vu leur civilisation tourner rond sans but ni tyran.

Ils décident de partir à la recherche du maître le plus ignoble en allant notamment à la Convention du Crime, repaire de malfrats et se mettre au service de la plus géniale d'entre eux, Scarlet Overkill. Voleuse envieuse du pouvoir royal, elle se sert d'eux pour servir ses desseins.

S'ensuivront des aventures en Angleterre auxquelles je n'ai pas attaché un intérêt énorme. Le film est sympa mais sans plus et les invraisemblances sont surprenantes non par leur originalité mais par leur manque de logique dans l'histoire. Peut-être est ce le fait que ces minions cherchent un méchant mais qu'ils reviennent sur leur pas mais je ne me suis pas sentie émue ni n'ai rigolé franchement à leurs mésaventures londonniennes.

Tic et Tac n'ont pas non plus adoré car ils m'en ont très peu parlé ensuite, mauvais signe pour ces petits bavards.

J'attends vos avis

Voir les commentaires

2015-05-22T09:01:41+02:00

Mad Max : Fury Road

Publié par cassie
Mad Max : Fury Road

Bonjour

Aujourd'hui, séance cinéma avec le très attendu, au-delà de la partie mâle de la population, "Mad Max : Fury Road", ou Mad Max 4ème opus. Je suis allé voir le film dans sa version 3 D.

Le premier Mad Max est sorti en 1979 et beaucoup ne l'ont vu qu'à la télé. L'attente autour du film atteindra probablement son apogée chez les cinquantenaires et les fans d'anticipation. Dans le contexte, ce film dystopique était une nouveauté noire à l'époque. "Blade Runner" lui sortira trois ans plus tard.

Présentement, le film est réalisé par Georges Miller avec pour héros principaux Tom Hardy dans le rôle de Max Rockatansky, en succession au célèbre Mel Gibson pour les films précédents. L'impérator Furiosa est jouée par Charlize Theron, amputée d'un bras pour l'occasion.

Dans un monde apocalyptique, désertique, asséché à point afin que les lois des groupes les plus violents règnent, entre cannibalisme, sectes, soumission autour de ceux qui détiennent les matières précieuses que sont l'eau et l'essence, Mad Max est un ancien policier solitaire au volant d'un monstre de la route.

Parmi ces groupes humains, celui d'Immortan Joe. Il fait régner la terreur par sa maîtrise de l'eau pour ceux de sa secte tant il a créé une mythologie autour de sa personne pour des êtres dont l'humanité semble sur le point de mourir. L'impératrice Furiosa, une de ses plus fidèles lieutenants, le trahit et s'enfuit avec ses "épouses", des jeunes femmes parfaites, exemptes de malformations, dont il utilise les ventres pour avoir des enfants.

Max, capturé par les hommes de Joe, fera finalement alliance avec Furiosa pour aider les jeunes filles à trouver la tant espérée Terre Verte et s'éloigner de la tyrannie du vieil homme.

S'ensuit une course poursuite, des explosions, une lutte sur route à toute allure dans le désert puisque la terre futuriste n'est que cela, du sable et encore un peu plus de sable. Inférieurs en nombre, ils se battent encore malgré le déploiement de toutes les forces vives de la Citadelle, la cité d'Immortan Joe.

L'intérêt du film tient moins à l'ossature fragile de l'histoire qu'au déploiement des muscles, des cris encore plus explosifs lorsque le visionnage en trois dimensions vous les déploient en plein visage.

J'avoue avoir par moments décroché de ce rallye automobile dans l'attente d'une pause où la parole et l'histoire trouveraient quelques petites minutes bienfaisantes.

Malgré cela, je m'attendais à bien pire, tant dès le deuxième opus, je m'étais désintéressée du héros futuriste du désert. Mieux que prévu mais comptant un peu trop sur l'action pour me contenter.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog