Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #humeurs catégorie

2017-03-09T19:03:32+01:00

JOURNEE INTERNATIONAME DES DROITS DES FEMMES

Publié par cassie

Une Journée pour évoquer la femme et ses droits

Une journée pour se féliciter d'en parler

Une journée pour se rendre compte des inégalités de salaire, de traitements, de revenus

Une journée pour rappeler les doubles journées du sexe, faible

Une journée pour se faire railler par les machos de tous poils, de tous niveaux, de tous ordres

Une journée pour éduquer nos petites filles de leur différence à la naissance

Une journée aussi pour asseoir nos atouts et nos faiblesses

Une journée pour dire que nous sommes des femmes avec les hommes et non contre

Une journée pour se rappeler les combats passés et à venir

Une journée pour être des femmes dans toutes les acceptions avec nos choix

Une journée pour être libres, éduquées, nourries, logées, fortes

Une journée pour toutes sous toutes les latitudes

Une journée pour elles, pour nous

 

Voir les commentaires

2014-07-29T17:57:20+02:00

Enfants, adolescents, d'abord .. Palestiniens, israëliens aussi

Publié par

Ce conflit résonne sur tous les médias, sur les réseaux sociaux. Chacun se sent légitime de donner son point de vue, d'argumenter avec force témoignages à l'appui de sa vérité, et de ce fait d'accuser l'autre. Ces attaques vont bien au-delà de l'argumentation et du débat d'idées pour souhaiter la mort des uns et des autres.

La gravité de la situation et les morts donne l'envie à beaucoup d'éliminer virtuellement les responsables. Sans l'excuser, on ne peut que constater que la virulence des propos sur le net et dans le monde réel s'alimente d'un brasier alimenté par les deux camps. Le poids de la presse pour rétablir la vérité des deux côtés est très faible. Accusée au mieux de parti pris et de désinformation, elle se fait peu entendre.

Je pense surtout aux victimes et aux enfants et suis persuadée, comme dans la chanson "Russians" de Sting ou celui-ci espérait à l'époque de la guerre froide que les Russes aimaient aussi leurs enfants, que l'on soit palestinien ou israélien, et non juif et musulman car ce conflit est circonscrit à un territoire, qu'un parent, qu'il fête Kippour ou l'Aid, aime ses enfants.

Je crois en la volonté des gouvernements à attiser la haine lorsque cela les arrange et pour maintenir la population dans le tunnel étroit d'un pensée simple, à corrompre les médias et à des tas d'autres choses inavouables, pour au nom du bien de leur peuple, leur infliger des choses terribles. Je crois aussi aux extrémismes qui ont tout intérêt à ne pas laisser la parole modérée trouver un écho favorable.

Je ne crois pas, et je sais qu'il y a de tragiques exceptions, que la majorité des parents qui a mis au monde un enfant, l'a soigné, cajolé, emmené à l'école, veuille qu'un autre enfant, portrait du leur dans une autre famille, si il voyait cet enfant devant eux, lui souhaiterait tout le malheur du monde, et dans le cas présent vivre sous les bombes, la peur, dans l'attente du pire.

Voir les commentaires

2014-07-07T17:30:09+02:00

Le Féminisme : encore un gros mot ?

Publié par

Le Féminisme.

Prenons tout d'abord la définition du Larousse : Mouvement militant pour l'amélioration et l'extension du rôle et des droits des femmes dans la société.

J'avais envie de parler de cela parce que j'ai l'impression que ce mot est toujours une insulte ou pour le moins envoyé à la tête des femmes comme une raillerie pour éviter toute discussion.

Il n'est plus besoins de discuter de notre vision du monde, de notre ressenti car les femmes qui le font un tant soient peu sont féministes. Elles traînent derrière elles tous les clichés de cette époque, pas si lointaine et dans la même galaxie, où, courageusement, les femmes ont su dire qu'elles étaient là. Elles ne désiraient plus exister par rapport à leur père, à leur mari, à leurs enfants mais pour elles-mêmes.

Nous leur devons beaucoup, et pas simplement le droit d'oublier sa pilule un soir de beuverie sans penser au déshonneur et aux faiseuses d'anges.

Malgré cela, celles qui continuent ce combat sont vues comme des hommasses, incapables de trouver un mec et qui puiseraient dans cette désaffection affective et sexuelle l'énergie de leur revanche sur l'autre moitié dirigeante de l'humanité.

Pourtant les combats à mener sont toujours là et trop nombreux pour que je puisse tous les énumérer, qui vont de l'inégalité salariale à une vie sociale sexuée dès le plus jeune âge, du harcèlement aux femmes battues.

Alors oui, nous avons besoin de ces femmes qui ont plus de courage et de pugnacité que beaucoup d'hommes dont le pouvoir a été beaucoup plus accessible, quand il n'a pas été héréditaire, et qui parfois nous représentent.

Je crois parfaitement qu'un élu homme peut porter les idées de justice et d'égalité. Nonobstant, un peu plus de dames dans les hémicycles, assemblées et autres commissions ne peut qu'apporter des voix différentes, puisqu'impliquées plus directement.

Les femmes n'ont pas toutes comme désir d'enseigner ou d'être infirmière, je dis cela sans irrespect car je compte ces professionnels parmi les dévouées et essentielles. Elles doivent surtout avoir dans leur représentation d'autres professions, d'autres vies afin que, toutes les cartes en main, elles puissent librement choisir d'être marin, scientifique ou mère auprès de leurs enfants.

Je dis à mes enfants que le rose n'est pas une couleur de fille et que les garçons n'aiment pas tous jouer au football. Je leur pose la question de savoir d'où viennent les clichés bien vieux à la maison rapportés à la maison. Mon fils a d'ailleurs demandé à aller voir la diffusion du match de l'équipe de France contre le Nigéria projeté par la mairie sans qu'au final je le sente transporté. Il aurait mieux apprécié de voir un bon film d'animation projeté d'aussi grande façon.

Pour conclure, on a le droit d'aimer des choses différentes et rien n'est déterminé. Tes goûts sont aussi respectables que les autres. Tu es ce que tu veux être et tu dois t'en donner les moyens.

Femmes je vous aime, les hommes aussi.

Voir les commentaires

2014-05-26T21:08:20+02:00

Hymne à la joie

Publié par

57 conte 43 : Abstention contre Participation. Les élections européennes voient l'attribution pour la France de ses 74 sièges. Le Front National en remporte 24, l'UMP 20, le PS 13, l'UDI-Modem 7, Europe Ecologie Les Verts 6 sièges, le Front de Gauche 3, DVG Outre Mer 1 siège.

Une victoire historique annoncée par le FN, ils auraient tort de ne pas bouder leur plaisir tant il est vrai qu'ils sont les vainqueurs de ces élections.

Le plus choquant est que l'on en soit venu à se féliciter de ce que le taux d'abstention ait été légèrement inférieur aux élections précédentes, avec un chiffre de 43 % pour l'ensemble de l'Union et de 42.5 % pour la France.

La désaffection pour l'arène politique est là. La déception et l'absence d'élan, d'envie aussi. Surtout l'absence de confiance en l'efficacité de l'action des élus sur la vie de la populace, à fortiori lorsque leur bureau sont sis dans la capitale Belge, explique pour beaucoup ce chiffre, avec une administration européenne vue comme une aveugle responsable de tous les maux.

Nous chipotons pour savoir si les Européens sont motivés, si le beau temps explique en partie les résultats, alors que d'autres se battent pour échapper à la dictature, l'accès à une représentation du peuple, la liberté, même sous la pluie, même avec le palmarès du festival de Cannes le même jour ou le match de coup d'envoi de Roland-Garros.

J'aime le tennis et le cinéma, mais je ne me demande pas en sortant de chez moi si les bombes ou la police politique vont rythmer ma journée.

Le résultat de ces élections rejoint un article que j'avais posté en janvier, inspiré par l'atmosphère irrespirable autour de l'affaire Dieudonné. Parce que pour obtenir ce résultat, le Front National n'a rien eu à faire. Ils ont semé, il a récolté. Il y a toujours dans les urnes des bulletins profondément racistes ou fascistes mais il y en a d'autres et de plus en plus. A l'heure où les électeurs affichent leurs votes FN, ils ne se privent pas d'exprimer leur haine envers tous leurs boucs émissaires classiques. Sans complexe et fiers d'eux.

Sans doute, y a-t-il beaucoup de cette envie de recouvrer la fierté de son pays, de son métier, d'un certain patriotisme qui a sauté la case d'amour de sa patrie pour atterir sur celle de la haine de l'autre.

Une gueule de bois pour ceux qui se sont enivré de leurs traditionnels aller retour gauche/droite sans croire à l'épouvantail d'un vote jusque là minoritaire alors que le Front National est resté sobre pour récolter les fruits de la colère.

Le Parlement Européen n'aura plus le même visage. Reste à attendre si son action sera changée et les votants satisfaits de leur élus. Et les autres décidés à trouver la motivation pour se déplacer la prochaine fois.

Un rappel de mon précédent article http://madeleines.dahlias.over-blog.com/2014/01/ces-gens-là.html

Hymne à la joie

Voir les commentaires

2014-01-21T23:37:42+01:00

Ces gens-là

Publié par

Ces gens-là.

Arrivent de toutes parts sur les réseaux, déversoirs de la sociabilité par le crachat, comme autour de nous dans la vie quotidienne, des relents ou plutôt des remugles, tellement tout cela ne fait que des révolutions pour revenir sur lui-même, de haine et de rejet, comme d'un retour en arrière de la pensée.

Autour et depuis la fameuse affaire Dieudonné, le terme de complot reprend de la vigueur. Les langues se déchaînent aussi. Toutes les nébuleuses, les sous-groupes, les aversions en profitent pour livrer à la pâture électronique et publique leur motifs de dégoût, leur ras-le-bol.

Contre les juifs, les roms, les francs-maçons, les étrangers profiteurs et pourfendeurs du système, les assistés, les élites au pouvoir. Des élites complices ou sous contrôle de ces lobbies dans la main desquels ils vont manger leur pain quotidien et engranger leur train de vie de profiteurs.

Une France à deux vitesses avec une césure au-delà de la richesse du cadre supérieur. Le peuple qui souffre depuis toujours, comme au temps de Germinal. La richesse et le profit de ces gens-là qui ne travaillent pas, eux.

Evidemment beaucoup de ces justiciers pâtissent, dans un pays adoré mais valétudinaire, du malaise sociétal, de la perte des valeurs, de la crise financière. Le casque de scooter comme une goutte de trop qui fait déborder le vase de champagne

Alors on crie haro sur les intouchables. Ceux-là même qui leur intiment l'ordre d'accepter leur place dans la société et le monde, place qui n'en est sûrement pas une, pendant qu'eux profitent.

Dans ce pays où les figures intellectuelles, les lignes directrices font défaut, les humoristes fleurissent et les boucs émissaires également.

Le baume cicatrisant de leurs blessures se compose alors de rejet, d'ignominie, de nationalisme. Les excipients en sont les commentaires acerbes et injurieux sur la toile, les remarques vulgaires au vu et au su de tous, le tout sans vergogne.

Leurs haines s'accumulent et se contredisent, les minorités s'attaquent et sont vilipendées par d'autres. A en contredire les mathématiques. Le négatif et le négatif ne crée pas du positif mais une division profitable pour certains, si silencieux pendant la grande lessive.

Car tout ceci ne se déverse pas dans les égouts pour en être débarrassé mais sonne comme un avant-goût de victoire électorale.

Ces gens-là, une multitude de personnes dissemblables dans leurs origines, leurs affects, leurs vies, réunies par leur désignation à la vindicte populaire.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog