Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #sorties catégorie

2016-12-21T22:57:33+01:00

Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels

Publié par cassie

Bonsoir

Je viens vous parler d'un spectacle vu très récemment, celui d'Arnaud Tsamère. Il s'intitule "Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels". Il a été écrit avec François Rolllin et Arnaud Joyet.

Je connaissais Arnaud Tsamère sans en être une spectatrice assidue lors de ses sketchs télévisuels.

Le comédien nous annonce dès le début que l'emprise du rire sur la société est trop forte et que le public en est las. Il décide donc de ne pas nous faire rire et pour y parvenir de parler de lui-même.

Le spectacle démarre lentement. Le préambule sur le rire, les sondages, m'ont fait un peu craindre la suite. Puis, petit à petit, le jeu avec le public s'installe et son humour nous entraîne.

D'ailleurs, la participation de la salle a sa part dans l'ambiance sur scène. Il joue avec le public et il doit, selon le retour, se lâcher plus ou moins, dans ce qu'il ose leur demander ou leur dire.

La patte de Rollin est bien là dans l'absurde, une spécialité d'Arnaud Tsamère. Lorsqu'il se déchaîne complètement sur ce terrain là, il emporte tout et réussi à nous faire passer une excellent soirée.

Point de satire politique, ni de passage de donneur de leçon, mais un comédien qui, si il continue sur le terrain de l'insensé et du non sens peut nous offrir de belles surprises

Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels

Voir les commentaires

2015-08-07T07:25:07+02:00

Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée

Publié par cassie
Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée
Parc zoologique du Bois d'Attilly / Aquarium tropical de la Porte Dorée

Bonjour

Je viens vous parler des mes visites animalières de ces deux derniers jours. Grâce à la disponibilité offerte par le calendrier scolaire et l'exode annuel parisien, nous sommes allés, et revenus, très facilement dans et hors de la capitale.

Au programme de ces visites, l'aquarium tropical de la porte dorée, avec le regret de ne pas avoir eu le temps de visiter le musée de l'histoire de l'Immigration, juste au dessus, puis le parc zoologique d'Attilly en seine et marne.

Je ne vais vas vous sortir de la si souvent nommée torpeur estivale avec de long discours. Le contraste était saisissant entre ces deux lieux, l'un classique, préparé aux visites, et l'autre vétuste et dont a parfois l'impression de fouler le sol sans ligne conductrice.

L'aquarium nous a ravit par la vue de tous ces poissons magnifiques et quelques alligators. Deux bonnes heures sont nécessaires pour en faire la visite. A la fin de notre visite, une femme nous a demandé si nous savions ou étaient les requins. N'en ayant pas encore vu, je n'ai pu l'aider mais, ensuite au vu du moulage et du film à peine audible, je crains qu'elle ait été déçue.

En ce qui concerne le parc zoologique, la première approche ne rassure pas avec un sol en mauvais état et des enclos vieillots. Le parc a d'ailleurs fait l'objet de plusieurs procédures et d'un dépôt de plainte. En continuant la visite, on voit une amélioration sur les cages du fond du parc. Néanmoins, beaucoup reste à faire. Il y avait peu de monde et nous avons pu profité de certains animaux. En discutant avec le personnel, le nouveau propriétaire aurait repris le parc depuis peu et aménage petit à petit. J'imagine que cela coûte cher. Je suis partagée entre la déception et le sentiment que les animaux méritent mieux et la volonté de ceux qui veulent maintenir le parc. Son potentiel est réel, sa proximité parisienne, son aspect familial et son prix car je me souviens encore du prix d'entrée au parc zoologique de Paris.

Je suivrai son évolution et y retournerai sans doute.

Un très bon été à tous.

Voir les commentaires

2015-05-29T07:47:21+02:00

AC/DC une impression de dernière fois

Publié par cassie
AC/DC une impression de dernière fois

AC/DC

Du son fort, Angus et son solo interminable, le rock au passé, au présent mais sans doute pas au futur.

Je suis allé les voir sur scène au Stade de France. Par chance, il n'a pas plu ce qui aurait considérablement gâché la soirée presque transgénérationnelle. Dans ce public à la majorité quarantenaire ou cinquantenaire, venaient s'ajouter quelques jeunes enfants, adolescents venus avec leurs parents, avec mention spéciale avec un jeune devant nous s'ennuyant fermement et plus à l'écoute de son portable que des premières notes de ce groupe de légende. Ont également été aperçus des gens plus âgés.

La musique est là, le show assuré avec un "Highway to Hell" scandé par tous lors des rappels. Je ne reviendrai pas encore et encore sur leur âge mais il faut bien avouer qu'assurer le chant et le show d'un concert et au-delà d'une tournée à 67 ans n'est pas donné à tout le monde.

Tous debout dès les premières notes comme coup de départ, j'ai senti comme un sentiment de malaise ou de décalage temporel. J'ai regardé le public, hormis ceux aux extrémités de la pyramide d'âge, et là devant mes yeux j'ai eu le sentiment de voir une génération, soit en tenue complète de headbanger soit en costume de commercial, essayant de rattraper une jeunesse perdue avec son lot d'illusions cela va de soi. J'ai l'impression qu'avec cette tournée de soixantenaires, s'exposaient les lambeaux de valeurs oubliées, parties en fumées avec l'après-révolution des années 60 et le changement technologique à la vitesse grandissante.

Un gigantesque arrêt sur images dans une vie connectée, trépidante, mondialisé. A une époque où la mondialisation signifiait partager la lutte contre la guerre, pour la liberté sexuelle, pour des idéologies et non ce tourbillon économique tendant vers la plus-value plutôt que vers les valeurs humanistes, parfois dévouées.

Un bon concert, de la bonne musique, un état d'esprit lointain, à ne peut-être pas laisser s'échapper tant certaines réflexions de l'époque pourraient nous titiller les neurones excités par les pixels surchauffés par tant de simultanéité ou le passé se conjugue en jours ou en heures.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Voir les commentaires

2015-02-22T10:00:54+01:00

Au Zoo Parc de Beauval ... et un petit bout de Chenonceau

Publié par cassie
L

L

Bonsoir

En ces périodes de vacances hivernales, j'ai profité de quelques jours de repos communs à Tic et Tac et moi pour nous organiser une petite balade.

N'ayant que peu de jours, je ne pouvais me permettre d'aller trop loin. De plus, mon fils ayant eu la bonne idée d'être malade la veille, j'ai du refuser la proposition alléchante d'un séjour en Charente Maritime où nous aurions pu aller visiter le zoo de la Palmyre.

Nonobstant, je nous ai trouvé via airbnb un gîte à côté de Saint Aignan, dans le but d'aller rendre visite aux animaux du Zoo Parc de Beauval.

Après un parcours chaotique principalement dû à l'embourbement sur un bas-côté. J'ai bien évidemment choisi l'un des rares où les gravillons avaient été remplacés par de la terre molle, et ce afin, je l'ai appris plus tard d'éviter au camions de s'y arrêter. Je me suis enfoncé si vite que je n'ai pas pu faire marche arrière. Je n'ai dû mon salut et la non intervention de la dépanneuse locale à l'amicale intervention d'un camionneur en voiture, qui a lui-même héler un de ses collègues de passage, en camion celui-ci.

Nous arrivâmes donc en fin d'après-midi pour prendre possession du gîte, un peu frais car nous étions les premiers locataires de la saison. Il aurait gagné à être chauffé un peu avant car nous avons du coup dormi à trois dans un grand lit.

Le lendemain matin, nous voilà partis pour le zoo sis à une vingtaine de kilomètres de notre campagne.

Le fond de l'air était frais et nous a ouvert grand l'accès aux animaux. Le nombre de visiteurs étant peu nombreux. Nous y sommes restés 8 heures en y incluant un repas au self qui avait le mérite de ne pas être hors de prix. De temps en temps, nous nous sommes réfugiés dans les divers serres et vivariums pour prendre un peu d'air chaud.

Le parc est grand et les animaux y sont nombreux. Il possède les deux seuls pandas géants en France. Tic adore les pandas, un de ses doudous emblématiques étant un représentant de la famille des ursidae. Nous avons vu beaucoup d'animaux tranquillement et malgré le temps passé là-bas, nous ne nous sommes pas attardés devant chaque panneau.

Certains animaux comme les éléphants, les autruches, les gnous et d'autres sont restés à l'intérieur, en dépit des chaleureux cinq degrés Celsius au dessus de zéro, mais visibles dans leurs maisons. L'animation avec les oiseaux n'était pas disponible non plus.

Malgré cela, nous avons apprécié et avons suivi beaucoup d'animations avec une jeune femme charmante qui répondait aux questions des visiteurs en privé après son intervention au micro.

Une journée charmante avec une visite à la Boutique et quelques mignons achats clôturèrent notre journée physiquement active.

Le lendemain, à quelques kilomètres seulement du gîte, sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés au Château de Chenonceau. Ce château, dit "Château des Dames" est édifié par Katherine Briçonnet en 1513, enrichi par Diane de Poitiers et agrandi sous Catherine de Médicis.

Tic et Tac ont plus apprécié les jardins, et les expositions de Charrettes que les pièces du château. L'impression que le monument leur a laissé est qu'il enjambe le Cher et donc qu'il est un pont à lui tout seul.

Je me dis que même si les tableaux ne les ont pas marqués, il leur en restera toujours une trace, la notion que l'histoire a commencé il y a bien longtemps par le travail et l'ingéniosité des générations précédentes.

Je vous souhaite de bonnes fin de vacances à tous.

Au Zoo Parc de Beauval ... et un petit bout de Chenonceau

Voir les commentaires

2014-08-12T16:24:15+02:00

De l'ère des dinosaures à l'ère de glace

Publié par

Hier, j'ai emmené Tic et Tac pour une visite parisienne. Nous avons débuté cette journée sous la pluie en allant voir l'exposition "De l'ère des dinosaures à l'ère de glace" .

L'exposition se propose en 28 scènes de nous dévoiler des dinosaures et des hommes préhistoriques, ayant vécu à des époques différentes respectivement aux ères secondaire et quaternaire.

Nous avions acheté des places pour 13H30. Après un parcours fluide, ce qui ne sera plus le cas pour ceux arrivant à l'heure de notre départ, nous accédons facilement à l'exposition ou un employé nous remet les audioguides et des dépliants, un peu pour se débarrasser et sans explications car "C'est très simple". En fait, devant chaque scène se trouve un numéro qui, une fois répercuté sur l'audioguide, nous délivre un commentaire de la scène. Une initiative bien utile pour les petits ne sachant pas lire ou ne pouvant accéder aux panneaux. Pour les dépliants, nous verrons à la maison mais trop tard car il s'agit de petits jeux à remplir au fil de la visite.

L'exposition se tient au Parc des expositions porte de Versailles, lieu qui accueille au fil de l'année tout aussi bien le salon de l'agriculture que celui de la caravane. Il s'agit donc de grands hangars aménagés au fil du contenu. Cela m'a un peu gêné car malgré le parcours, en regardant par terre et autour de soi, on voyait nettement la différence avec le confort d'un musée.

Deux autres choses m'ont gêné. Tout d'abord l'anachronisme entre l'exposition sur les dinosaures et la présence des ancêtres humains, peut-être plus compréhensible pour des enfants plus âgés que les miens mais propre à mettre le doute dans l'esprit de beaucoup. Ensuite, j'ai trouvé que les dinosaures faisaient plastique et toc. Cela n'a pas eu l'air d'avoir le même effet sur Tic et Tac mais je pense que cela doit être plus préjudiciable sur l'esprit des parents au souvenir du prix d'entrée.

Dans une pénombre, chacun s'arrête donc autour de chaque scène, pour voir des dinosaures animés et émettant des bruits divers, enclenche le numéro adéquat pour l'explication de la scène. Nous verrons défiler les espèces les plus connues et d'autres plus rares.

L'exposition se termine par un espace ludique où les enfants peuvent être pris en photos sur les dinosaures et faire un tour de manège, avant d'accéder à la sortie, juste après la boutique. J'ai fait des photos et attendu les deux tours de manège.

Tic et Tac ont plutôt apprécié mais n'ont pas été transporté non plus. Cela convient peut-être un peu plus pour les plus grands. Ainsi, le parcours est prévu durer une heure et demi et nous sommes sortis au bout d'une heure.

Après un retour à la lumière naturelle, sousle soleil et un pique-nique, nous avons goûté au rythme averse/éclaircie au Parc Monceau. Une bonne journée à tous.

De l'ère des dinosaures à l'ère de glace
De l'ère des dinosaures à l'ère de glace
De l'ère des dinosaures à l'ère de glace

Voir les commentaires

2014-06-15T13:58:43+02:00

Parc zoologique de Paris

Publié par

Aujourd'hui, une sortie animalière pour Tic et Tac.

Nous nous sommes rendus à l'ex-zoo de Vincennes, immortalisé pour ma part par la dernière scène du "Père Noël est une ordure", lorsque la troupe du Splendid s'y rend pour se débarrasser des restes du corps en le livrant aux lions.

Il sera fermé en novembre 2008 et verra ses travaux de rénovation débuter en 2001 pour fièrement rouvrir en avril 2014 sous le nom de Parc zoologique de Paris, son véritable nom dorénavant arboré partout.

Je n'avais que très peu de souvenirs du zoo de Vincennes alors que j'ai du y aller à l'école primaire, entre deux pauses pipi et rigolade sur les singes.

Donc avec un œil presque neuf nous nous sommes rendus au Parc et avons cherché à nous garer, ce qui nous a pris peu de temps puisque une jolie place à environ 500 mètres de l'entrée, comme les aigles j'ai une vue perçante et comme les ruraux je sais mesurer les distances, enfin je suppose, bref voilà la jolie place de parking idéale pour mon véhicule.

Aux environs de midi, les sandwichs dans le sac à dos et tout ce qui permet de survivre dignement avec deux enfants en bas âge, boissons, nourriture, papier essuie-tout, nous pénétrons dans le parc.

Le temps était avec nous car ni trop chaud avec deux trois gouttes légères pour nous rappeler que les gros nuages gris foncé là-haut n'étaient pas là pour rien mais avaient le pouvoir de réduire à néant notre visite.

Le parc est divisé en cinq zones d'habitat différentes : Sahel-Soudan, Patagonie, Amazonie-Guyane, Madagascar, Europe. Sans être un fou de géographie, on peut constater qu'une partie de la planisphère manque à l'appel et est à priori en développement.

J'ai beaucoup apprécié les infrastructures du parc avec une signalétique discrète, dans des coloris sombres et sans panneaux colorés outranciers. Le cheminement est agréable et on a parfois l'impression de voir loin ce qui est difficile dans ce genre d'endroits. Le vivarium avec les batraciens et les serpents est un peu décevant, largement rattrapé par la magnifique serre dont nous avons eu du mal à trouver l'entrée, optant sur les conseils d'une employée des lieux, par la sortie.

Nous n'étions pas les seuls, quelques groupes scolaires nous suivaient, et de nombreux enfants dont certains parents sont souvent les plus mal placés pour parler de politesse et de civisme, au vu des poussées d'Archimède effectuées et du langage tout en politesse déployé.

Un petit plus, le parc est non fumeur sauf sur les terrasses et propose opinément des stands de sandwichs, boissons et des glaces, dans chaque zone, gelati auxquelles nous ne résistâmes pas.

Nous avons trouvé la visite agréable malgré le survol rapide de l'Amazonie pour cause de fatigue aussitôt manifestée par des pieds qui se traînent et des pleurs.

Une petite visite à la boutique, je ne devrais pas mais j'adore, qui s'est révélé une bonne surprise financière au vu des prix pratiqués par la Souris. Donc deux gourdes avec des accumulateurs de froid à placer au centre ainsi qu'une immense tasse plus tard et nous voilà sur le chemin du retour.

Le bilan est plutôt positif même si on sent que les animaux ne sont pas tous présents et que la planisphère animalière est digne des représentations des anciens, lorsque le Monde connu laissait beaucoup de peuples à l'abri du monde moderne.

Le Rocher des singes

Le Rocher des singes

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog