Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-10-14T18:51:55+02:00

Quebec nos lointains voisins

Publié par

Bonjour

Je dois vous dire que j'aime beaucoup voyager et que, des pays que j'ai adorés le Canada mais, et surtout, le Québec se place assez haut dans ma liste. Je vous raconterai un autre jour ma passion pour le continent asiatique.

On dit souvent des québécois qu'ils sont aimables, alors que les hexagonaux sont râleurs, accueillants alors que nous serions plus proches du rictus que du sourire. Il y a de cela bien sûr mais surtout il y a les paysages magnifiques, cette lutte d'une minorité francophone contre l'omniprésence anglo-saxonne. Et l'autre, cet autre qui parle notre langue sans l'accent pointu et nous perd complètement lorsqu'il parle le québécois, cette langue qui insère facilement des mots américains. Il y a aussi l'hiver, la neige et tout ce qui va avec, les vacances, les cabanes à sucre et les ennuis.

Mais également cette aisance relationnelle, typiquement nord-américaine dans l'immédiateté comme dans l'oubli. Il y a des amis et un peuple entre deux cultures, deux sociétés, deux façons d'aborder la vie, le monde.

Alors, je vous ai choisi deux chansons qui ma rappelle la belle Province.

Voir les commentaires

2013-10-13T21:28:42+02:00

En mémoire des Justes

Publié par

Je viens de terminer de lire ce livre de Charles Zajde. J'avais rencontré l'auteur auquel j'avais directement acheté le livre. J'ai toujours de la sympathie pour les auteurs venus dédicacés leurs ouvrages dans des endroits aussi peu propices à la discussion que sont es centres commerciaux. Les gens y viennent remplir leur frigo ou autre activité loin de la pause culturelle. Les auteurs sont assis à une table, parfois avec leur nom inscrit devant eux, devant réaffirmer qu'ils sont bien les auteurs du livre posé devant eux, le stylo à la main, souvent seuls.

Ils sont dans une position inconfortable de vendeur et, même s'ils n'haranguent pas la foule, ils sont loin de dédicacer des livres, en voyant s'épaissir une file d'attente de lecteurs venus pour eux.

Trêve d'environnement, il s'agit du témoignage de l'auteur et des ses souvenirs d'enfant juif envoyé dans la campagne normande, protégé par une famille, décorée à titre posthume du titre de Juste. Même si il n'est pas le meilleur livre sur le sujet il est intéressant par le regard de l'auteur enfant sur un monde qu'il ne comprend pas. Le livre n'est pas une description de l'hourban nazi comme ont pu le faire magistralement Robert Antelme ou Primo Levi puisqu'il n'a pas vécu la déportation.

Cependant, il nous livre le témoignage d'un enfant que la guerre met face à une judéité ignorée jusque là, dans un monde qu'il ne comprend pas. Il comprendra au fur et à mesure et parfois tard l'ampleur de la situation et les épreuves de ses parents.

Un beau témoignage sur le quotidien de la France de cette époque et sur le triomphe de la vie.

En mémoire des Justes

Voir les commentaires

2013-10-10T14:31:17+02:00

Un train en gare de la Ciotat

Publié par

Souvenirs

Lorsque je revois ces images, je me revois petite avec ma famille lors de nos vacances d'été. Je revois la façade de ce cinéma sur le bord de mer, lors d'un festival. J'avais reconnu Claude Brosset assis tranquillement à une table et j'étais impressionnée. Et puis le cinéma a fermé et, en ville, un autre a ouvert ses portes, flambant neuf.

J'y suis également allé ainsi qu'aux séances de plein air. La magie opérait et elle le fait toujours, même si je suis moins impressionnée qu'à cet âge. Pour moi une salle sera toujours un plus bel écrin qu'un écran de télévision pour l'œuvre d'un réalisateur ou d'une réalisatrice, une séance de cinéma marquera toujours plus fortement un esprit d'enfant.

La petitesse de l'écran familial sera sans pitié pour les films mauvais ou moyens. Une pression sur une touche et des centaines d'autres options télévisuelles s'offrent à nous. J'ai l'impression que le contexte de la salle de cinéma ne fera pas tomber un couperet aussi tranchant sur ses films. On sort et on se déplace pour voir un film, on s'assoit dans un fauteuil, on est entre amis, en famille ou seul, et tout cela concourt à adoucir notre jugement. On peut aussi quitter la salle mais on ne le fait pas aussi souvent que cela, quitte à critiquer à la sortie.

J'ai hâte maintenant de retourner dans cette si jolie ville pour à nouveau payer ma place et celles de mes enfants.

Voir les commentaires

2013-10-09T21:17:32+02:00

Bienvenue

Publié par

Bonjour à tous Oyez Braves Gens ! Ni Hao ! Je débute un blog sur mes lectures, ma vie quotidienne, mes humeurs. Je demande votre indulgence car la part technique de la tenue du blog est pour moi la plus ardue

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog