Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-04-29T07:54:02+02:00

Dans les forêts de Sibérie

Publié par cassie
Dans les forêts de Sibérie

Bonjour

 

Je viens vous parler aujourd'hui d'une de mes lectures "Dans les forêts de Sibérie" de Sylvain Tesson. Il s'agit d'un roman autobiographique de l'auteur nous narrant sa vie d'ermite au bord du lac Baïkal.

Sylvain Tesson choisit de se retirer dans une cabane sans eau ni électricité, loin de tout autre être humain. Le récit débute dans l'hiver sibérien ou les températures vous font claquer des dents à la seule vue des deux chiffres après le tiret, et se termine en été.

L'auteur aura des invités et ira lui aussi visiter des amis qui vivent et travaillent au bord du lac. Ils sont peu nombreux et le trajet se fait parfois en plusieurs jours à pied ou en kayak. L'alcool coule sous plusieurs formes lors de ces repas aux mets étranges à nos papilles.

La nature apparaît dans toute sa splendeur, sa simple régulation, et fait ressortir les dégâts des hommes lorsqu'ils s'immiscent dans les royaumes des animaux et des végétaux. Sylvain Tesson a quitté l'effervescence de la vie parisienne pour une contemplation à l'admiration renouvelée envers les paysages et la vie de la nature au cours des trois saisons embrassées par le livre, de l'hiver à l'été.

Sylvain Tesson n'a apporté de France qu'un paquetage de livres et un téléphone satellite en cas d'urgence. Les livres seront une des occupations de ses journées avec la pêche, la coupe du bois et la contemplation. Il vit dans une autre temporalité comme si cette dimension était malléable selon l'esprit et l'environnement.

Deux évènements arriveront de Paris, l'accouchement de sa sœur et, plus douloureux, le départ de sa femme. Alors qu'il se sait quitté, on le sent hors de cette cabane, hors de cette sérénité.

J'envie cet homme qui a su aller au bout de ses envies. Et même si j'ai apprécié cette harmonie avec une nature magnifique et la possibilité de lire des heures entières, je sais que j'aurais beaucoup de mal avec la nourriture et probablement un peu avec le froid.

Un bon livre ou l'écologie perd son sectarisme primaire pour gagner en noblesse humaine, animale, végétale.

Voir les commentaires

2015-04-13T07:33:07+02:00

Le Duel

Publié par cassie
Le Duel

Bonjour

Je viens vous parler aujourd'hui d'un livre "Le Duel" d'Arnaldur Indridason, le célèbre auteur islandais de roman policier ou de polar. Il a paru en 2011 dans son pays d'origine sous le titre "Einvígið" et en 2014 sous son titre français.

J'avais découvert l'auteur désormais célèbre avec un livre magnifique "La femme en vert". Je l'avais adoré et, alors que je n'ai pas encore eu l'occasion d'en lire d'autres, des critiques positives me parvenaient sur le reste de son œuvre.

Tout d'abord, je vais vous narrer l'histoire. En 1972, à Reyjkjavik se déroule un duel d'échecs dans le cadre du championnat du monde, entre le Russe Spassky et l'Américain Fischer. Au delà de l'enjeu important des parties autour des cases noires et blanches, se joue l'honneur de chaque bloc en pleine guerre froide.

Dans un cinéma de la ville, un jeune homme de 17 ans est assassiné d'un coup de couteau. L'enquête est confiée à Marion Briem, futur mentor d'Erlendur, l'inspecteur récurrent des romans de l'auteur.

Le roman nous déroule trois trames : l'élucidation du meurtre, le contexte politique de ce championnat en Islande, l'enfance de l'enquêtrice en chef.

J'ai beaucoup moins apprécié ce roman. J'ai eu le sentiment d'un manque de cohésion tant les histoires ne semblent pas intriquées mais développées en parallèle. L'intrigue policière est avec la résolution du meurtre du jeune homme. Cependant, et je ne le dévoilerai pas, la manière dont Marion résout le crime est une facilité là où l'écrivain aurait pu trouver une autre astuce. Même le retournement du livre ne m'a guère intéressé.

J'ai eu plus le sentiment d'un livre sur l'Islande des années 70 qu'un réel roman policier. Cependant, cette ambiance n'est pas assez détaillée pour qu'on apprenne beaucoup de choses sur le pays et le monde en ces années -là.

Voilà, et maintenant j'attends vos retours

Voir les commentaires

2015-04-06T07:32:05+02:00

AMERICAN SNIPER

Publié par cassie
AMERICAN SNIPER

Bonsoir

Je viens vous parler après beaucoup d'autres d'"American Sniper", un film de Clint Eastwood sorti en février 2015.

Ce film nous narre la vie de Chris Kyle, tireur d'élite des Navy Seal, surnommée la Légende, après que ses exploits en Irak, le nombre de morts du camp ennemi, le promulgue héros de l'Armée américaine. Le rôle titre est tenu par Bradley Cooper, celui de sa femme par Sienna Miller.

Il adapte l'autobiographie de Cris Kyle, héros véritable des forces armées américaines grâce à son adresse et sa précision dans l'exécution parmi les combattants adverses. Il mourra d'ailleurs tué par un ancien Marine, alors qu'il avait entrepris de venir en aide aux vétérans.

Le film a eu un accueil partagé entre l'admiration et le rejet d'une certaine forme de nationalisme.

J'aime beaucoup Clint Eastwood, tant en tant qu'acteur qu'aux commandes d'un film.

J'avais pourtant peu apprécié "Jersey Boys". Mon sentiment sur son dernier film est plus positif. Il sait nous montrer la vision américaine, d'un simple soldat sorti de son Texas natal comme champion du rodéo et propulsé après un entraînement physique intensif en Irak, après la tragédie du 11 septembre.

Les troubles, les traumatismes subis et refoulés de Chris Kyle, nous montrent par la quotidienneté de la vie du héros, les effets dans la durée de la guerre, de la mort au quotidien pour des hommes dont le conflit est présenté de manière manichéenne.

Je suis loin de dire que le film est parfait. Il est vrai que le point de vue et la parole donnés sont ceux du soldat américain, dans sa force mais aussi dans sa faiblesse. Il n'est point ici question d'écouter celui de l'ennemi dont les figures sont soient des combattants, soient des civils, traîtres prêts à prendre les armes ou à armer leurs enfants.

Nous sommes d'un côté de la guerre, comme les soldats que nous suivons et n'en savons guère plus sur l'origine du conflit, les motivations des belligérants, les différentes nationalités impliquées.

Sans doute est-ce que le réalisateur a voulu pour nous plonger dans la vie de ces américains, venus des quatre coins du pays, le défendre dans le désert irakien.

Le doute sur la volonté patriotique voire nationaliste pour certains sur le film vient de la personnalité même de Clint Eastwood, engagé à droite. Il a pour moi un pan patriotique mais n'est pas une hagiographie de l'Armée américaine tant on voit les désastres sur les corps et les âmes.

Vous, qu'en avez-vous pensé ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog